Mercredi 21 février 2018

Disparition programmée du Lieu du Design

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 6 juillet 2017

PARIS [06.07.17] - L’absence de référence du Lieu du design dans le rapport sur la stratégie design de la région Ile-de-France proposée au vote de la séance plénière des 6 et 7 juillet 2017 annonce pour 2018 la disparition du Lieu du Design, porté par Jean-Paul Huchon et ouvert à Paris en 2009.

La suppression du volet expositions, formations et conférences dans les activités du Lieu du design, la dispersion du fonds d’ouvrages et de revues de son centre de ressources, la réduction concomitante de son personnel de 10 à 5 et son installation dans des espaces toujours plus réduits, présageaient un avenir plus qu’incertain de l’institution voulue par Jean-Paul Huchon le prédécesseur de Valérie Pécresse à la présidence de la région Ile-de France.

L’absence de la mention du Lieu du design dans la « Stratégie régionale en faveur du design au service de l’innovation et de la croissance des entreprises franciliennes » qui est proposée au vote de la séance plénière du Conseil régional, les 6 et 7 juillet 2017, est un pas de plus vers sa disparition programmée.

Le rapport remis par Valérie Montandon, vice-présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris et au Conseil régional, ne le mentionne de fait à aucun moment, y compris quand elle évoque le Hub du Design et d’autres propositions de développement du design dans la région portées ou proposées déjà par l’institution.

Une situation d’autant plus étrange que Valérie Montandon quand elle a remis ce rapport à la région était encore la présidente du Lieu du design, sa nomination étant intervenue après l’arrivée à la région de Valérie Pécresse en décembre 2015. Sa démission remise le mardi 27 juin 2017 comme le rapporte un des membres de la gouvernance du Lieu du Design n’est donc pas sans créer une situation plus que bancale. L’élue qui reste en charge du design pour la région l’explique en évoquant des raisons professionnelles liées à son entreprise de textile. Mais elle n’en demeure pas moins comme elle le précise « la référente design de la région ». « Je mènerai à bien la mise en place de cette politique durant la mandature », déclare-t-elle.

Quant au devenir du Lieu du design, Valérie Montandon reconnaît qu’en 2018 « il ne sera plus la même entité. Le lieu de Design peut intégrer un autre organisme de la Région ou fusionner avec un autre organisme comme Paris Région Entreprise que la région est en train de refondre aussi. Nous savons que nous ne voulons pas garder une entité qui génère des frais de structures fixes. Nous souhaitons être plus léger, flexible et renforcer encore davantage la réflexion et l’aide au entreprises ».

La création d’un Conseil stratégique pour le design placé sous la présidence de Valérie Pécresse, et constitué de 40 experts choisis par la présidente de la région, veut aller dans ce sens. « Le Conseil stratégique pour le design a pour mission d’éclairer les questions relatives au design et de l’aider à définir une stratégie régionale pour les cinq prochaines années », peut-on lire dans le rapport.

La première réunion du Conseil stratégique pour le design envisagée en septembre/octobre abordera-t-elle l’avenir réservé au Lieu du Design en sachant qu’une partie des 40 experts (chef d’entreprise, directeur d’agence, design manager, directeur d’écoles, chercheurs…) de ce future conseil devrait compter parmi ses rangs une partie des membres de la gouvernance du Lieu ? « Un nouveau président devrait être nommé prochainement », a précisé Valérie Montandon.

Légende photo

Le Lieu du Design, dans le Parc du Pont de Flandres, Paris. © CALQ Architecture.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque