Mercredi 16 octobre 2019

Disparition de l’experte Florence Camard

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2014 - 265 mots

PARIS [12.02.14] – Florence Camard vient de disparaître des suites d’une longue maladie à l’âge de 79 ans. C’était l’une des plus grandes expertes de Jacques-Émile Ruhlmann. Elle avait créé une maison de ventes familiale.

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure et de l’Ecole du Louvre, Florence Camard a consacré la première partie de sa carrière à l’enseignement des lettres modernes et la seconde aux arts décoratifs du XXe siècle ainsi qu’aux affiches de collection. Reconnue comme la spécialiste de l’œuvre de Jacques-Émile Ruhlmann, elle en publie un livre en 2009, Ruhlmann, et participe à plusieurs expositions comme « Ruhlmann, un génie de l’art déco », qui s’est tenue au Musée des Années 30 en 2001-2002, puis au Metropolitan Museum de New York en 2004.

Elle est également l’auteur de nombreux ouvrages, tels que Michel Dufet, Orsay : le goût d'une époque, en collaboration avec Jean-Pierre Camard ou bien encore Süe et Mare et la Compagnie des Arts Français.

En 2002 elle créée, avec son fils Jean-Marcel et son époux Jean-Pierre, une maison de ventes, Camard & associés. Cependant à l’automne 2013, elle annonce l’arrêt des ventes aux enchères en salles (à Drouot notamment), pour se consacrer aux ventes sur Internet. « Internet offre des possibilités incroyables et tel que nous étions, puisque nous sommes en pleine restructuration, nous estimions que notre offre n’était plus en adéquation avec le marché et les attentes de nos clients, plus sensibles aux ventes de gré à gré et aux ventes sur Internet pour lesquelles ils nous suivent complètement », précise Marceline Camard, directrice de la maison de ventes.

Légende photo

Florence Camard - Photo courtesy Camard & associés

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque