Deux sites majeurs rouvrent à Pompéi

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 5 août 2015 - 477 mots

POMPEI (CAMPANIE, ITALIE) [05.08.15] – S’inscrivant dans le cadre du Grand Projet Pompéi lancé en 2012, la Grande Palestre et la Basilique de Pompéi ont bénéficié de travaux de rénovation et sont de nouveau accessibles au public.

« A Pompéi, le vent a tourné, comme peuvent en témoigner les inspecteurs de l’Unesco. L’Italie doit être fière du travail accompli à Pompéi. » C’est par ces paroles que le ministre des Biens culturels Dario Franceschini a inauguré le 3 août la Grande Palestre de Pompéi, comme le rapportent Ansa et La Repubblica, en présence du gouverneur de Campanie Vincenzo De Luca, du surintendant Massimo Osanna et du directeur général du Grand Projet Pompéi Giovanni Nistri.

En chantier depuis sept ans, la Grande Palestre a été construite à l’époque de la prise du pouvoir par Auguste (- 63 avant J.-C. – 14 apr. J.-C.) et servait de lieu d’entraînement à la lutte et autres exercices physiques, de lieu d’enseignement et de promenade et de marché d’esclaves. Elle abrite dorénavant un cycle de fresques antiques peintes par Moregine (ou Murecine), représentant Muses, Dioscures et divinités du panthéon grec. Ces peintures avaient été découvertes en 1969 durant les travaux d’agrandissement de l’autoroute Naples-Salerne.

Le ministre a rappelé le travail accompli à Pompéi au cours des deux dernières années, suivant le protocole d’entente signé avec le commissaire de l’Union européenne Johannes Hahn. Le Grand Projet Pompéi avait été présenté par le Premier ministre italien Mario Monti le 5 avril 2012, afin de sécuriser, de restaurer et d’améliorer l’accès aux ruines du site archéologique. Dans ce cadre et face aux nombreux effondrements consécutifs, l’Union européenne a accordé une aide de 105 millions d’euros consacrée à la restauration de Pompéi.

Lors de l’inauguration, Dario Franceschini est revenu également sur l’assemblée du personnel, qui s’est tenue sans préavis le 24 juillet dernier et qui a entraîné la fermeture du site aux touristes pendant plus de deux heures. Il avait alors dénoncé les « dommages incalculables » infligés à l’Italie, pour laquelle le tourisme représente plus du 10 % du PIB. Admirant les fresques nouvellement dévoilées de la Grande Palestre, le ministre a espéré que « cette excellente nouvelle pour le monde entier prendra autant d’importance que la polémique ayant suivi cette assemblée ».

Dans le même temps, la Basilique de Pompéi a également subi les travaux de rénovation nécessaires à la sécurité du public, relate The Archaeology News Network. En effet, des fissures étaient apparues récemment dans le plâtre des murs et sur les colonnes, qui ont donc été renforcés le plus discrètement possible par des matériaux innovants. La Basilique est l’un des monuments les plus emblématiques du site archéologique. Construite dans la seconde moitié du IIe siècle avant J.-C. pour servir aussi bien l’administration de la justice que les négociations commerciales, elle sera de nouveau accessible au public à partir du 6 août 2015.

Légende photo

La Grande Palestre de Pompéi, Italie © Photo Sören Bleikertz - 2003 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque