Dimanche 25 février 2018

Deux panneaux émaillés du XVIe siècle dérobés dans une basilique belge

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 18 avril 2017

SAINT-HUBERT (BELGIQUE) [18.04.17] – Deux des 24 parties d’un retable représentant la passion du Christ ont été volées dans la basilique de Saint-Hubert en Belgique. Un angelot qui ornait ce même retable avait déjà été dérobé il y a quelques années.

Deux émaux mesurant 30 centimètres sur 20 ont été volés mardi 11 avril 2017, en plein milieu de la journée, dans la basilique de Saint-Hubert en Belgique. Le retable, inspiré de la Petite Passion d’Albrecht Dürer et fabriqué dans les émailleries de Limoges entre 1530 et 1560, était installé dans un bâtiment distinct de la basilique, interdit au public.

Le prêtre et doyen de Saint-Hubert, Philippe Goose, a tenu à rappeler l’importance patrimoniale et historique de ce retable qui est un témoin important de « ces guerres de religion », entre catholiques et protestants.

Une enquête à été ouverte. Peut-être permettra-t-elle de remettre également la main sur l’angelot du retable, volé quelques années plus tôt ?

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque