Mercredi 21 février 2018

Des panneaux de publicité pour retrouver les oeuvres d’art volées dans un musée de Boston il y a 20 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 mars 2010

BOSTON (ETATS-UNIS) [17.03.10] – Une nouvelle campagne menée par le Federal Bureau of Investigation (FBI) sollicite le public via des panneaux publicitaires pour avancer dans l’enquête sur le vol d’œuvres d’art de l’Isabella Stewart Gardner Museum de Boston, l’un des plus grands vols d’œuvres d’art des Etats-Unis.

Vingt ans après les faits, les enquêteurs ont lancé une nouvelle initiative pour essayer de retrouver les œuvres volées à l’Isabella Stewart Gardner Museum. Après avoir soumis de nouveaux échantillons aux tests ADN, le FBI entreprend aujourd’hui une campagne de communication auprès du public pour faire avancer l’enquête.

« La tempête sur la mer de Galilée » de Rembrandt – l’une des treize œuvres volées au musée Isabella Stewart Gardner de Boston – a été placardée sur les panneaux publicitaires numériques – prêtés gratuitement par l’entreprise de communication extérieure Clear Channel Outdoor.

Les panneaux annoncent une récompense de 5 millions de dollars et demandent à quiconque aurait des renseignements de contacter le FBI et de visiter le site du musée pour plus d’informations. Le bureau du procureur offre également l’immunité pour toute personne en possession d’indices ou des peintures.

« C’est une autre façon d’obtenir des informations du public » - et des indices – a déclaré Gail Marcinkiewicz, porte-parole du FBI de Boston au Boston Globe ajoutant que cette technique est utilisée aux Etats-Unis depuis 2007 pour retrouver des criminels recherchés. C’est la première fois que ce procédé est exploité pour une affaire de vol d’œuvres d’art.

Le 18 mars 1990, deux hommes vêtus comme des agents de sécurité, avaient volé 13 tableaux évalués à 500 millions de dollars dont trois Rembrandt, un Vermeer, un Manet, un Flinck ou encore des dessins de Degas.

Vingt ans après les faits, l’identité des voleurs et la localisation des œuvres restent toujours un mystère. Les enquêteurs du FBI espèrent bien, avec les résultats des tests ADN et cette nouvelle entreprise, faire avancer l’enquête.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque