Jeudi 12 décembre 2019

Des monuments historiques roumains menacés par un projet de mine d’or

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 avril 2011 - 270 mots

BUCAREST (ROUMANIE) [06.04.11] - En Roumanie, deux organisations de protection du patrimoine se sont fait entendre au ministère de l’Environnement quant au projet de mine d’or à ciel ouvert proposé par une firme canadienne.

La firme canadienne Gabriel Resources projette d’installer une carrière d’extraction d’or sur les monts Carnic et Orlea, tous deux classés monuments historique. Cependant, la Fondation Pro Patrimonio et l’Association « Architecture. Restauration. Archéologie. » demandent au ministère de l’Environnement roumain de ne pas accorder son autorisation au projet.

En plus des monts Carnic et Orlea, le projet s’étend sur des zones protégées autour d’autres monuments de la région. Selon l’AFP, les deux organisations rappellent l’existence de galeries minières romaines dans ces deux collines, dans le Nord-Ouest de la Roumanie.

Depuis que la firme canadienne projette l’établissement de cette mine d’or à ciel ouvert par sa filiale Rosia Montana Gold Corporation (RMGC), l’endroit est le sujet d’un intense débat. Bien que RMGC n’ait pas réussi à obtenir les permis environnementaux nécessaires depuis plus de 10 ans, le projet est défendu par le maire du village du site, Rosia Montana. Dès les prémices, les organisations environnementales se sont fait entendre contre ce projet mais les habitants restent divisés.

Ainsi, afin de protéger le site de manière pérenne, la Commission nationale des monuments historiques conseille au ministère de la Culture d’inscrire Rosia Montana sur la liste de l’Unesco pour obtenir son classement comme patrimoine mondial de l’humanité.

Mais le ministère de l’Environnement a relancé le débat en 2010 en commandant une nouvelle étude sur l’impact du projet sur l’environnement. RMGC espère pouvoir commencer à extraire de l’or dès 2014.

Légende photo

Ruines de la cité romaine d'Alburnus Maior (Rosia Montana) - Photo Daniel Tara - 2007

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque