Dimanche 17 février 2019

Des hommes nus sur les buildings de New York

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 décembre 2009 - 254 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [07.12.09] – L’artiste britannique Antony Gormley va peupler la ville de New York de statues d’hommes nus, modelés à son image. Après avoir animé le socle de Trafalgar Square à Londres d’une « statue vivante » cette été, le sculpteur s’attaque à la Grosse Pomme.

En mars 2010, les rues et les immeubles proches du parc de Madison Square à New York vont accueillir des statues d’hommes nus, œuvres d’Antony Gormley, nous apprend le New York Times .

Le projet, baptisé « Event Horizon » , est monté par le Madison Square Park Conservancy, organisateur d’évènements artistiques dans le parc.
Du 26 mars au 15 août 2010, 31 sculptures d’hommes nus seront disposées sur les toits des immeubles, semées sur la pelouse du parc de Madison Square et éparpillées sur les trottoirs autour du pâté de maison.

C’est la première fois qu’Antony Gormley intervient dans New York. Lauréat du Prix Turner en 1994, le sculpteur est surtout connu du grand public pour avoir proposé aux londoniens d’être des « sculptures vivantes » placées sur le socle vide de Trafalgar Square durant l’été 2009.
En 2007, l’artiste avait lancé un projet similaire appelé « Event Horizon » à Londres, peuplant les toitures du centre-ville de ses sculptures en verre et fibres de verre, modelées à son image.
« Je fais les choses en multiples » explique Gormley dans le New York Times. « Et ce projet questionne à la fois le statut de l’art et la nature de l’environnement construit. L’enjeu est de savoir où se situe le corps humain dans ce schéma. »

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque