Dimanche 15 septembre 2019

Des centaines d’antiquités saisies chez un collectionneur en Italie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 avril 2014 - 228 mots

ROME (ITALIE) [14.04.14] – Les autorités italiennes ont saisi plusieurs centaines d’objets archéologiques issus de fouilles illégales chez un collectionneur dans la région du Latium. Le propriétaire de la collection a été mis en examen pour détention illicite de biens culturels appartenant à l’Etat.

La Guarda di Finanza (Brigade financière italienne) a annoncé le lundi 7 avril 2014 avoir saisi plusieurs centaines d’objets archéologiques dans la maison d’un collectionneur à Rome, ainsi que dans sa villa près de Lanuvio, commune de la province de Rome. Parmi les antiquités, exposées chez le collectionneur sous la forme d’un véritable musée privé, les autorités ont trouvé des fragments de colonnes romaines, des pierres tombales, des bas-reliefs, des marbres, céramiques, fresques et mosaïques.

Cette saisie est la dernière d’une longue série de confiscations effectuées dans la région du Latium, et qui s’est soldée par la mise en examen de quatre personnes pour détention illicite de biens culturels appartenant à l’Etat. Certaines des pièces d’antiquité saisies par la Guardia di Finanza seront exposées dans des musées à Albano et Nemi (province de Rome).

Le rapport d’activité de l’année 2013 publié par les carabiniers italiens indique que le Latium est l’une des régions les plus touchées par le pillage d’objets archéologiques, avec la Lombardie et la Toscane. La valeur totale des biens archéologiques saisis en Italie en 2013 est estimée à 150 millions d’euros.

Légende photos

Collection d'antiquités retrouvées dans la villa de Lanuvio, Rome, Italie - Photos Guardia di Finanza

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque