Mercredi 20 novembre 2019

Découverte d’un nouveau Caravage au Royaume-Uni ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2011 - 333 mots

NEW HAVEN (ETATS-UNIS) [21.06.11] – Au Royaume-Uni, un nouveau Caravage aurait été découvert. C’est du moins ce qu’affirment les auteurs du livre Caravage et ses disciples à Rome, ouvrage qui sera publié par l’Université de Yale le mois prochain.

Selon The Guardian, seules cinquante œuvres du Caravage avaient survécu au maître du clair-obscur jusqu’à une récente découverte. Un tableau représentant Saint Augustin, ayant été trouvé dans une collection privée du Royaume-Uni par un marchand d’art britannique. Après restauration, l’huile sur toile encore inconnue aurait révélé toutes ses qualités artistiques, rapporte Sebastien Schütze. Ce dernier est historien d’art, professeur à l’université de Vienne et co-auteur d’un livre sur le Caravage, lequel devrait être publié par l’Université de Yale en juillet 2011.

L’œuvre a été découverte par l’anglais Clovis Whitfield, historien d’art lui aussi, mais également marchand. Attribuée à un peintre anonyme du XVIIe siècle, elle était auparavant cachée derrière d’épais vernis et de nombreux repeints. Sa restauration lui aura permis d’y reconnaître la facture du Caravage. Puis, après des recherches plus approfondies, il a découvert que ce tableau aurait appartenu à l’un des mécènes les plus puissants de Rome, Vincenzo Giustiniani. Un Saint-Augustin de dimensions similaires est répertorié dans l’inventaire tenu par Giustiniani.

David Franklin, directeur du Cleveland Museum of Art et co-auteur du livre à paraître, considère cette découverte comme importante parce qu’inédite, même dans sa composition. Il s’agit pour lui d’une représentation plutôt conservatrice, ce qui selon lui peut expliquer son oubli. Stylistiquement, l’œuvre découverte ne serait pas caractéristique de la peinture du Caravage, mais davantage emblématique de l’influence du mécène Vincenzo Giustiniani sur le peintre. D’après les auteurs de cette découverte et du livre, cette œuvre aurait été réalisée vers 1600, alors que l’artiste était âgé de 28 ans.

Il y a presqu’un an, alors que des restes du Caravage venaient d’être retrouvés et identifiés, le Vatican annonçait la découverte d’un tableau présumé de ce dernier. C’était en juillet 2010. Moins de dix jours après cette annonce, cette information était démentie.

Légende photo

Le Caravage - Saint Augustin (vers 1600) - collection privée - Royaume-Uni

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque