Mercredi 21 novembre 2018

Décès du peintre belge Raoul De Keyser

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 octobre 2012 - 455 mots

DEINZE (BELGIQUE) [11.10.12] – Le peintre belge Raoul De Keyser est décédé le 6 octobre dernier à Deinze à l’âge de 82 ans. Reconnu tardivement à l’international, il est aujourd’hui considéré comme l’un des grands peintres belges contemporains.

Né en 1930 en Belgique, Raoul De Keyser gagne sa vie comme critique d’art et commentateur sportif et se met tardivement à la peinture. En 1963, il passe un an à l’académie de Deinze, où il étudie auprès du peintre Roger Raveel. Celui-ci l’initie à la « Nouvelle vision » (Niewe Visie), un mouvement pictural radical où se mêlent figuration tranchante, espaces vides et formes géométriques. Raoul peint alors ce qui l’entoure, agrandissant un détail, et ramenant le sujet à des lignes simples sans illusion de profondeur.

Mais très vite, il se détache du groupe et se tourne vers une peinture plus personnelle. Sans toutefois être rattaché à un courant de l’histoire de l’art, il est influencé par les différents mouvements de son époque (abstraction américaine, Art minimal ou Pop Art) et des artistes comme Al Held ou Franck Stella.

Dans les années soixante-dix, il entame une série de compositions autour des lignes blanches des terrains de football. Sélection d’une portion de terrain, détail du croisement de deux lignes, le peintre décline son sujet à l’infini ; travail dont on peut retrouver les traces jusque dans les œuvres de la fin des années quatre-vingt. De ces lignes de démarcation au but précis et à la forme simple, le peintre atteint l’autonomie picturale. La transposition d’un sentiment ou d’une perception en lignes et en couleurs. Jouant sur la rythmique des coups de pinceau, il transgresse le sujet, sans jamais atteindre tout à fait l’abstraction. C’est précisément cette tension entre sujet initial et représentation abstraite qui caractérise le travail de Keyser, pour finalement capter l’essence des choses.

Il a influencé de nombreux peintres au cours de sa carrière, notamment Luc Tuymans.

L’artiste expose en Belgique dès les années soixante, et à l’international dans des expositions de groupe dans les années soixante-dix. En 1978 il expose à Paris pour la première fois à la galerie Jean Leroy. Il faut attendre 1992 pour le voir exposer seul en dehors de son pays et participer à la Documenta IX de Kassel. Mais c’est dans les années 2000 qu’il atteint une renommée mondiale. En 2004 la White Chapel Gallery (Londres) lui consacre une rétrospective. La galerie américaine David Zwirner l’expose pour la première fois en 2001. Le peintre participe à la biennale de Venise en 2007 et le Frac de Clermont-Ferrand organise une rétrospective de son œuvre en 2008. Aujourd’hui, Raoul De Keyser fait partie des grandes collections d’art contemporain (MOMA de New York, MOCA de Los Angeles, SMAK de Ghent, entre autres).

Légende photo

Portrait de Raoul De Keyser - Photo Christophe Vander Eecken - Courtesy David Zwirner New York / London

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque