Vendredi 15 novembre 2019

Dans l'Aveyron, un couple trouve un trésor de 34 pièces d’or très anciennes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juillet 2011 - 359 mots

MILLAU [11.07.11] - Encore un nouveau trésor découvert, cette fois en France. Un couple a sorti de terre en faisant des travaux dans sa maison, un pot contenant 34 pièces d'or antérieures à la Révolution française et évaluées à 100 000 euros.

Le jeune couple avait décidé de faire des travaux dans sa cave pour y régler un problème d'égouts. En creusant cinquante centimètres, il est tombé sur un petit pot en terre cuite recouvert d'une tuile. Le pot contenait 34 pièces d'or datées de 1595 à la Révolution, soigneusement dissimulé. Selon le Midi Libre, qui raconte cette histoire, le couple, en difficulté financière a alors cherché à vendre ce trésor. Une première estimation leur propose 1800 euros mais le couple suspecte une arnaque et va voir un expert qui, lui, estime le montant du trésor à 100 000 euros. Un numismate local, Marc Aigouy a évalué chacune des pièces entre 1 000 et 6 500 euros, et ne cache pas sa surprise : « Les yeux me sont tombés de la tête, s’exclame-t-il. À 57 ans, c’est la première fois que je vois ça et pourtant je cours après la monnaie depuis que je suis minot. ». « Ces pièces viennent de partout en France, explique-t-il. Il y en a même une provenant d’Espagne. Au vu de son âge, elle doit venir de l’or dérobé aux Incas par les Conquistadors. »

Un double louis d’or de Louis XIII avec un poinçon de Jean Varin, considéré comme le plus grand graveur de monnaie de l’histoire de France serait la pièce la plus chère.
Le couple, ayant découvert le trésor lui-même et à son propre domicile en est propriétaire, conformément à l'article 16 du Code civil : la propriété d’un trésor appartient à celui qui le trouve dans son propre fonds. Cela n'aurait pas été le cas sur un terrain public où ils auraient dû partager avec l'État.

Le numismate Marc Aigouy a proposé d’accompagner le couple pour organiser une vente aux enchères ou de racheter les pièces pour ensuite organiser lui-même la vente. Avec certains collectionneurs américains ou japonais, le lot peut dépasser les 100 000 euros selon lui.

Légende photo

Millau - © photo Castanet - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque