Jeudi 24 septembre 2020

La cuisine d’Eliasson

L'ŒIL

Le 25 août 2016 - 187 mots

Soupe miso,
Pour 6 personnes

•    20 g de wakamé
•    1 daïkon coupé en bâtonnets
•    2 carottes de taille moyenne coupées en bâtonnets
•    300 g de tofu coupé en dés
•    5 cuil. à soupe de miso
•    1 cuil. à soupe de tahini

Faire tremper le wakamé 20 minutes dans 2 l d'eau froide. L'égoutter en réservant l'eau de trempage, le découper en bandes de 2 cm et réserver. Porter l'eau à ébullition, puis ajouter le daïkon et les carottes. Quand les légumes sont cuits, incorporer le tofu.

Dans un bol, verser 2 cuillerées à soupe de bouillon de wakamé, ajouter le miso et le tahini, puis mélanger jusqu'à ce qu'ils soient dissous. Réserver. Mettre le wakamé dans le reste du bouillon et porter à ébullition. Retirer la casserole du feu et incorporer la préparation à base de miso. La soupe ne doit plus bouillir au risque de détruire les saveurs et les cultures de miso vivantes.

Note
Cette soupe se prépare avec du bouillon de kombu, mais il est parfois difficile d'en trouver en Europe. Remplacer le wakamé par le bouillon de kombu.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°693 du 1 septembre 2016, avec le titre suivant : La cuisine d’Eliasson

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque