Cinq faussaires interpellés dans le sud de la France

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 mars 2008

DRAGUIGNAN [25.03.2008] – Les membres d’un réseau de faussaires produisant des faux Picasso, Matisse ou Degas ont été interpellés mercredi dans le sud de la France puis mis en examen et écroués.

Cinq personnes dont une femme, âgées de 45 à 63 ans, ont été interpellées mercredi à Béziers (Hérault), Fréjus (Var) et Charmes-sur-Rhônes (Ardèche). Au cours de l’interpellation, six tableaux ont été saisis par la police dont un faux Matisse, un faux Degas et un faux Picasso assorti d’un faux certificat d’authenticité d’une valeur avoisinant 1 million d’euros. Du maître catalan a été également retrouvée une quarantaine de fausses gravures, esquisses et dessins.

Les malfaiteurs étaient sur écoutes téléphoniques quand les policiers de l’antenne toulonnaise de la SRPJ de Marseille se sont rendus compte que l’affaire de stupéfiants qu’ils filaient depuis 2007 s’était muée en trafic d’œuvres d’art. Aussitôt, l’Office centrale sur les trafics des biens culturels a été saisi et l’enquête a permis d’établir l’existence d’un double circuit de contrebande. Le premier réseau comprenait un commanditaire, un intermédiaire et un faussaire et le second, une faussaire et un brocanteur. Dans l’équipe, une des cinq personnes placées sous mandat de dépôt jouait le rôle d’expert et délivrait de faux certificats d’authenticité. Les délinquants étaient jusqu’à présent inconnus des services de police. (source : AFP)(source AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque