Mercredi 12 décembre 2018

Christie's monde : Paris totalise les meilleures ventes au premier semestre de l’année 2009

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 juillet 2009 - 232 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [27.07.09] – Soutenu par la vente de la collection d’Yves Saint-Laurent et de Pierre Bergé, Paris devient pour la première fois la place la plus rémunératrice pour la maison de ventes britannique Christie’s.

Christie’s International a annoncé ses résultats pour la première moitié de l’année 2009. La maison de ventes a enregistré une baisse de 35 % par rapport à la même période de l’année en 2008. Le communiqué révèle aussi les modifications qui touchent le classement des différentes salles de ventes, pour la première fois dominée par Paris.

Seule la place parisienne a gagné 509 millions de dollars au cours des six derniers mois. Ces résultats doivent certes beaucoup à la vente record de la collection Yves Saint-Laurent/Pierre Bergé. Cette vente comporte certaines des œuvres vendues au meilleur prix par Christie’s, parmi lesquelles « Tapis bleu et rose » de Henri Matisse adjugé à 35,905 millions d’euros.

Les ventes d’art contemporain ont diminué de 69 %, totalisant la somme de 192 millions de dollars. La vente d’œuvres impressionnistes et d’art moderne demeurent la catégorie présentant les meilleurs résultats avec 620,7 millions de dollars.

Les mauvais résultats enregistrés s’expliquent notamment par la suppression d’un prix minimum garanti par les maisons de ventes : en l’absence de ce dispositif, Christie’s a eu du mal à trouver des œuvres de grande valeur, les propriétaires se montrant réticents à la mise en vente.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque