Dimanche 15 décembre 2019

Cathédrale à vendre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 novembre 2011 - 249 mots

NEUVY-DEUX-CLOCHERS [18.11.11] – Jean Linard a édifié pendant plus de quarante ans sa cathédrale personnelle, ornée de tessons de céramique multicolores. Faute de pouvoir entretenir cet héritage, sa veuve et ses sept enfants ont décidé de mettre l’ensemble en vente.

C’est l’œuvre d’une vie, celle de Jean Linard, qui sera mise en vente à partir du samedi 19 novembre. Le potier-céramiste commence à bâtir son édifice dans les années 1960. Le facteur Cheval a son palais idéal, lui, c’est une cathédrale qu’il veut construire. Une trentaine d’années plus tard, c’est la consécration : l’ensemble est répertorié par les éditions Taschen avec une soixantaine de « mondes imaginaires », aux côtés du Jardin des Tarots de Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely.

Mais depuis la mort de son architecte en février 2010, la cathédrale tombe peu à peu en ruine. La faute au ciel ouvert, ce toit « perpétuellement changeant » qu’il estimait seul digne de son œuvre. La faute surtout au manque d’entretien, que sa femme et ses sept enfants ne s’estiment pas capables d’assumer. Consciente du fait que l’œuvre doive être sauvegardée, Anne-Marie Linard sollicite alors les collectivités territoriales, mais les démarches n’aboutissent pas. Pas plus que la demande de protection au titre des monuments historiques, en attente d’un diagnostic du laboratoire de recherche.

Face à ces difficultés, la famille a donc pris la décision de mettre la cathédrale en vente. Un cabinet immobilier spécialisé a été chargé de l’affaire. D’après France 3 Centre, l’ensemble serait estimé à environ 800 000 euros.

Légende photo

La maison de Jean Linard, aux abords de laquelle se trouve la cathédrale - © photo Thomas Linard - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque