Vendredi 18 septembre 2020

Carambolages réalise l’un des plus mauvais scores du Grand Palais depuis 10 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 juillet 2016 - 206 mots

PARIS [07.07.16] – Avec moins de 130 000 visiteurs en 3 mois l’exposition Carambolages de Jean-Hubert Martin est un échec par le nombre de visiteurs. En cause le contexte mais aussi l’exposition elle-même.

Sylvie Hubac l’avait laissé entendre dans l’entretien qu’elle avait accordé au Journal des Arts, la fréquentation du Grand Palais n’est pas au mieux de sa forme en ce moment.

Confirmation est apportée par le nombre de visiteurs de l’exposition Carambolages qui vient de fermer ses portes : 127 000 visiteurs en 3 mois, soit 1 168 entrées par jour. Cette fréquentation rejoint les plus grands flops de la décennie qu’ont été Haïti en 2014 (28 000 visiteurs), La Figuration narrative en 2008 (58 000 visiteurs) ou Nature et idéal en 2011 (94 000 visiteurs). Une exposition moyenne au Grand Palais attire normalement deux à trois fois plus de visiteurs.

Le contexte post attentat est la première raison de ce résultat. Les touristes continuent à bouder la capitale, affectant la fréquentation de tous les musées. Mais l’exposition elle-même n’est pas étrangère à cette désaffection du public habituel du Grand Palais. Pas inintéressante mais difficile à présenter simplement, elle était aussi desservie par une scénographie répétitive et tristounette qui n’a pas aidé à sa popularité.

Légende photo

Vue de l’exposition Carambolages, scénographie : Hugues Fontenas Architecte. © Photo : RMN/Didier Plowy.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque