Mercredi 19 décembre 2018

Art Capital Group intente un procès contre la photographe Annie Leibovitz pour non-respect d’un contrat

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 août 2009 - 200 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [11.08.09] – Art Capital Group, une société spécialisée dans les hypothèques d’œuvres d’art, qui a prêté 24 millions de dollars à Annie Leibovitz en 2008, a intenté un procès contre la photographe car elle n’aurait pas respecté leur contrat.

En juin 2008, la célèbre photographe Annie Leibovitz avait emprunté 24 millions de dollars auprès d’Art Capital Group, une entreprise spécialisée dans les hypothèques d’œuvres d’art. Pour surmonter ses difficultés financières, Leibovitz avait en effet hypothéqué ses droits d’auteur sur l’ensemble de son œuvre plus quelques biens immobiliers.

Selon le New York Times, Art Capital Group a néanmoins intenté le 29 juillet un procès contre la photographe, accusée de n’avoir pas respecté le contrat et de faire obstacle à la vente de ses biens. D’après la société financière, Leibovitz n’aurait pas permis aux agents immobiliers d’accéder à ses propriétés pour évaluer leur valeur et préparer leur mise en vente. Des centaines des milliers de dollars qu’elle devait Art Capital Group d’après l’accord ne seraient pas également été honorés.

Matthew Hiltzik, un porte-parole de la photographe, a affirmé à l’agence Bloomberg que cette conduite d’Art Capital Group n’est qu’une manifestation de plus de cette société pour faire parler d’elle.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque