Mercredi 11 décembre 2019

Annulation définitive de la Moscow World Art Fair pour 2015

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2015 - 394 mots

MOSCOU (RUSSIE) [20.03.15] - L’entreprise en charge de l’organisation de la foire moscovite, financée par l’homme d’affaires Yves Bouvier, a annoncé l’annulation de la MWFAF après qu’elle ait déjà été reportée en 2014.

La Moscow World Art Fair n’aura pas lieu en 2015. Programmée au Manège de Moscou, non loin de la Place Rouge, haut lieu d’expositions d’art, l’édition 2015, si elle avait eu lieu, aurait déjà été un report de celle de l’année 2014.

C’est la deuxième fois, depuis sa création en 2004, que la foire souffre des vicissitudes du marché. Annulée en 2009, au plus fort de la crise économique, elle peinait à rassembler suffisamment de financements, notamment après le refus de prestigieuses maisons de joaillerie d’y participer.

Pourtant, à son lancement en 2004, l’évènement semblait prometteur. Malgré une image d’instabilité encore ancrée dans les esprits, Moscou s’est révélée être une place tout à fait dynamique pour le marché de l’art. La société suisse Art Culture Studio, dirigée par Yves Bouvier, a su faire de la foire un rendez-vous important. Une vingtaine de galeries occidentales ont misé sur la MWFAF à ses débuts, ce qui s’est traduit par un développement rapide à travers notamment le déménagement de la foire de la Galerie Tsereteli au bâtiment néo-classique du Manège. Au Manège, la foire avait même lieu deux fois par an.

Après l’annulation de 2009, l’organisation de l’évènement est reprise par une nouvelle société, française cette fois, Expo Service International (ESI). Pour ce renouveau, c’est le centre d’exposition de Krasnopressenkaïa Naberejnaïa, sur les bords de la Moskova, qui est choisi afin accueillir les exposants, en décembre cette fois. Le financement de la foire se fait toujours à travers Yves Bouvier, dont les ports francs sont présentés comme seul et unique sponsor sur le site internet de la foire.

Aujourd’hui, la crise économique qui frappe la Russie serait la cause principale. Cité par theartnewspaper.ru, Amaury Chaumet, directeur de la société ESI, explique que « la cause de l’annulation du salon est objective. » Il s’agirait selon lui du « ralentissement mondial d’activité sur le marché du luxe, de la joaillerie et des antiquaires ». Il reste toutefois optimiste puisqu’il affirme aux russes être « sûr que la crise sera bientôt surpassée et que la Foire […] reviendra très vite à Moscou ».

On relèvera qu’Yves Bouvier vient d’être inculpé d’escroquerie à l’encontre d’un milliardaire russe.

Légende photo

Le centre International de Moscou avec le centre des expositions © Photo Igor508 - 2015 - Licence CC BY-SA 4.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque