Vendredi 28 février 2020

Annulation de l’exposition « Les masques de jade Maya » prévue à la Pinacothèque de Paris

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 février 2011 - 333 mots

PARIS [23.02.11] – Une semaine avant son ouverture, l’exposition « Les masques de jade Maya », organisée à la Pinacothèque de Paris dans le cadre des célébrations de l’Année du Mexique en France, a été annulée par les autorités mexicaines. Malgré l’annonce du retrait de Mexico de l’organisation des évènements bilatéraux, les autorités auraient pourtant, dans un premier temps, maintenu leur participation.

Le directeur de la Pinacothèque de Paris, Marc Restellini, vient d’annoncer l’annulation de l’exposition « Les masques de jade Maya » dont l’ouverture était prévue le 1er mars. Mexico a annulé ses prêts à l’exposition en raison de la « dégradation des relations avec la France ces derniers jours ». Malgré l’annonce de leur retrait de l’organisation des évènements organisés dans le cadre de l’Année du Mexique en France, les autorités mexicaines avaient, d’après le directeur, prévu dans un premier temps de maintenir leur participation.

Mais le « degré d’avancement » de l’exposition et les « excellentes relations entretenues par les Musées mexicains avec la Pinacothèque » n’ont pas suffi, l’ambassadeur du Mexique a notifié au directeur l’annulation de la manifestation. Le responsable de l’établissement « regrette cette décision grave » et souligne qu’il s’agit de la première présentation de ces pièces en France. Il met également en garde contre « les difficultés financières auxquelles les entreprises françaises qui participaient à cet événement culturel, risquent de se trouver confrontées » ; sans préciser combien la Pinacothèque a perdu dans cette affaire.

Après « Mexique : les cultures antiques de Veracruz », il s’agit de la deuxième exposition annulée depuis le début de la crise diplomatique entre Paris et Mexico. « Les masques de jade maya » est le premier événement culturel annulé dans la capitale et le premier organisé par un musée privé. La Pinacothèque de Paris va remplacer cette manifestation par une exposition consacrée à Hugo Pratt, le créateur de Corto Maltese. Prévue pour être présenté durant l’été 2011, « Le voyage imaginaire d’Hugo Pratt » se tiendra du 18 mars au 21 août 2011.

Masque funéraire - Mosaïque de jade - Musée d’architecture maya, Fuerte de la Soledad, Campêche

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque