Art contemporain

Pablo Valbuena - Plasticien

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 21 février 2019 - 317 mots

PARIS

Plasticien - À propos de Pablo Valbuena, José-Manuel Gonçalvès, le patron du 104, parle de rigueur.

Impression confirmée sitôt qu’on scrute l’artiste, tout en retenue, et qu’on parcourt « Si le temps est un lieu », l’exposition monographique que lui consacre le 104. Derrière un titre emprunté à Robert Smithson, celle-ci présente un ensemble d’installations in situ et de vidéos subtiles, qu’il décrit comme autant de « constructions perceptuelles », élaborées avec « le moins de moyens possibles ». Minimaliste, Pablo Valbuena ? Pourquoi pas : il ne renie pas l’étiquette. Et ajoute que ce sont essentiellement les réflexions autour des lieux qui l’intéressent. Augmented Sculpture, exposée au 104, est emblématique de cette ambition : cette œuvre de 2007 superpose une projection à une forme urbaine, quasi architecturale, pour mieux la transformer. Une façon pour l’artiste de rendre le virtuel sensible, de le donner à éprouver. Le procédé marque le point de départ d’une démarche attentive à remodeler l’espace grâce à la lumière et au son. Démarche que Pablo Valbuena conduit de préférence in situ, si possible dans des lieux de passage et de circulation : gares, escaliers, halls, etc. C’est au cours de ses études d’architecture qu’il s’initie aux logiciels de modélisation 3D mobilisés dans ses travaux et son processus de travail. Il est pourtant loin de toute ambition bâtisseuse : « L’architecture a besoin de proposer des solutions fonctionnelles, dit-il. Or, en tant qu’artiste, je peux m’affranchir de ça. » La création artistique lui offre en effet bien plus, puisqu’elle lui permet de sonder tout l’intervalle qui sépare le lieu de l’espace : l’expérience que nous en faisons.

 

1978
Naissance à Madrid
2003
Diplômé de l’École technique supérieure d’architecture de Madrid
2007
Création d’Augmented Sculpture projection lumineuse sur un module architectural
2014
Création de Kinematope à la gare d’Austerlitz pour la Nuit blanche
2016
Artiste professeur invité au Fresnoy
2019
Jusqu’au 24 mars, « Si le temps est un lieu » , exposition monographique au 104

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°721 du 1 mars 2019, avec le titre suivant : Pablo Valbuena - Plasticien

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque