Samedi 28 novembre 2020

Les bonnes et moins bonnes fréquentations de Versailles

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 7 juin 2011 - 155 mots

L’art contemporain a-t-il dopé la fréquentation du château de Versailles, comme voudrait le croire son président, Jean-Jacques Aillagon ? Rien n’est moins sûr.

C’est peut-être même le contraire que semblent vouloir indiquer les chiffres. Ainsi la fréquentation du château n’a-t-elle progressé que de 1 % d’une année sur l’autre, pendant la durée des expositions de Koons (2008) et Murakami (2010), alors que la fréquentation payante sur toute l’année a augmenté, elle, de 6 %, que ce soit en 2010 ou 2008. Et si le château enregistre une hausse importante du nombre de visiteurs pendant l’exposition de Xavier Veilhan en 2009 ( 24 % alors que les entrées ont chuté de 16 % pour toute l’année 2009 par rapport à 2008), cette bonne performance est sans doute plus à mettre sur le compte de l’exposition « Louis XIV : l’homme et le roi », qui ouvrait le 20 octobre 2009, que sur l’attractivité de l’artiste français.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°349 du 10 juin 2011, avec le titre suivant : Les bonnes et moins bonnes fréquentations de Versailles

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque