74 objets détruits au Musée d’art islamique du Caire après l’attentat du 24 janvier

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2014 - 244 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [05.02.14] – L’étendue des dégâts causés par l’attentat à la voiture piégée du 24 janvier au Caire a été révélée par le ministère égyptien des antiquités. On dénombre 74 objets détruits et 90 endommagés mais pouvant être restaurés. Le musée islamique expose près de 1 471 éléments.

La mission d’évaluation d’urgence « UNESCO – ICOM – Bouclier bleu » envoyée au Caire du 30 janvier au 3 février a permis d’aider les autorités locales à évaluer les dommages et les pertes subies par l’attentat terroriste qui visait initialement l’immeuble de la police, non loin de là.

Les pièces les plus touchées de la collection du musée d'art islamique du Caire sont celles constituées de verre, de bois ainsi que les céramiques. Selon le ministre des antiquités, Mohamed Ibrahim, 42 objets en verre ont été détruits sur 126, 10 céramiques détruites sur 363 et 18 objets en bois sur un ensemble de 178.

Afin de restaurer le musée, l’UNESCO a débloqué une enveloppe de 100 000 dollars tandis que le gouvernement égyptien parle de 14 millions nécessaires pour rebâtir les lieux. La directrice de l’UNESCO a appelé à la solidarité internationale afin de « soutenir l’action de réhabilitation du Musée, de ses salles et de ses vitrines. » 

Les collections du musée sont considérées comme les plus importantes pour l’art islamique, comportant des pièces de monnaie, des lampes de mosquées, des bijoux, des tuiles décoratives ou encore des marbres et des manuscrits.

Légende photo

Musée d'art islamique du Caire - © Photo Gérard Ducher - 2006 - Licence CC BY-SA 2.5 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque