Mercredi 28 octobre 2020

650 000 euros pour la vente des archives de Portalis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 novembre 2012 - 344 mots

MARSEILLE [30.11.12] – La vente des documents et souvenirs de Jean-Étienne-Marie Portalis, ministre sous Napoléon Ier, samedi 24 novembre par l’étude Damien Leclere a totalisé 650 000 euros.

Avocat, homme d’Etat, philosophe et ministre des Cultes sous Napoléon Ier, Jean-Étienne-Marie Portalis (1746-1807) est principalement connu pour avoir été l’un des rédacteurs du Code Civil, le négociateur et signataire du Concordat et l’organisateur des funérailles de l’Empereur.
La vente, le samedi 24 novembre par la maison de ventes Leclere, de documents lui ayant appartenu, était très attendue.

Parmi les 228 lots présentés, 126 ont trouvé preneurs. Les trois premiers lots les plus chers comptent deux distinctions, le bijou de Grand aigle de la légion d’honneur, adjugé 12 000 euros (hors frais), à son estimation haute, et le bijou de Grand Croix de l’Ordre royal de Hollande, parti pour 60 000 euros, doublant son estimation basse. Le troisième lot est un manuscrit original, « De l’usage et de l’abus de l’esprit philosophique durant le 18e siècle » (1798-1800) adjugé 18 500 euros pour une estimation basse de 20 000 euros.

En revanche, le recueil de plusieurs manuscrits de la consultation sur la validité des mariages protestants de France, renfermant un manuscrit annoté par Voltaire, et annoncé comme un lot phare n’a pas trouvé preneur. Il était estimé entre 120 000 et 150 000 euros. « Autant il y a un marché actif pour les manuscrits, autant la demande est plus faible pour les documents scientifiques » explique le commissaire-priseur Damien Leclere.

La dispersion a par ailleurs été marquée par une revendication en propriété par les Archives Nationales portant sur 33 documents, une procédure qui ne concerne que les archives publiques. « Je déplore la méthode » tient à préciser Damien Leclere « nous avons fait un véritable travail scientifique, c’est nous qui avons retrouvé ces documents, nous avons édité un catalogue que tout le monde nous réclame, nous avions prévenu les Archives en juin dernier qui ne nous ont informés que la veille de la vente ».

Au total, la vente a totalisé 650 000 euros.

Légende photo

Atelier de Claude Gautherot, Portrait de Jean-Etienne-Marie Portalis (vers 1806) - Miniature ronde sur ivoire dans un cadre ancien en bronze doré - D: 6,5cm - Estimé 2.000/2.500 euros - Adjugé 6.000 euros - Vente du 24 novembre 2012 chez Damien Lèclère - Photo www.damienleclere.auction.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque