Dimanche 18 février 2018

6 ans de prison pour une fraudeuse d’envergure

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 octobre 2008

LONDRES (U.K) [06.10.08] - Shahra Marsh débute le 3 octobre 2008, sa peine de six ans de prison ferme pour avoir détourné près de 2 millions de livres en œuvres d’art.

Shara Marsh entame, le 3 Octobre 2008, ses 6 ans de prison ferme. Elle a été condamnée par la Cour de Southwark Crown après avoir escroqué, entre 2001 et 2007, des maisons de ventes et boutiques à Paris, Londres et Genève.

Shahra Marsh, âgée de 52 ans, a détourné environ 2 millions de livres d’antiquités, bijoux et œuvres d’art. Elle utilisait des chèques sans provision et se faisait passer pour une figure de la jet-set européenne, grâce à des faux noms et d’impressionnantes fourrures et parures.

Parmi les victimes de cette escroquerie, les maisons Londoniennes Sotheby’s et Christie’s ainsi que des boutiques luxueuses du quartier de Knightsbridge. A Paris et Genève, Shahra Marsh a également dupé des galeries, bijoutiers et maisons de vente.

Son personnage était si convaincant qu’elle réussissait à emporter les objets avec elle avant même que les chèques soient encaissés, parfois pour des objets d’une valeur de 100.000 livres.

Après son arrestation et la découverte de sa « caverne d’Ali Baba », Shahra Marsh a plaidé coupable pour les 38 délits de fraude, vol et recel d’objets volés qui lui ont été attribués.

A la suite de cette affaire, Christie’s a modifié ses procédures de vente et ne livre plus aucun objet vendu avant d’avoir encaissé un chèque.
[Source : The Daily Mail]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque