Dimanche 15 septembre 2019

23 millions pendant 3 ans pour les travaux des musées en régions

Par Sophie Flouquet · lejournaldesarts.fr

Le 10 septembre 2010 - 358 mots

PARIS [10.09.10] - Le Ministre de la Culture a présenté à la presse son plan de 70 millions d’euros sur 3 ans en faveur des musées en régions. Mais en l’absence de données budgétaires complètes, il est difficile d’évaluer le poids réel de cette aide.

C'est devant un parterre clairsemé, comptant plus de membres de son administration que de représentants de la presse, que le Ministre de la Culture a dévoilé, le 9 septembre 2010, un plan triennal d'investissement en faveur des musées en régions. En guise de plan, il faut comprendre l'octroi d'une enveloppe de 70 millions d'euros, soit près de 23 millions par an, qui sera ventilée entre 79 établissements choisis. En 2010, plus de 340 millions d'euros (budgets d'acquisitions compris) ont été octroyés aux musées de France.

Les heureux élus, parmi lesquels le musée des beaux-arts de Pont-Aven (Finistère), le Musée du Jouet de Moirans-en-Montagne (Jura) mais aussi la plupart des musées marseillais – qui doivent impérativement être remis à niveau avant l'événement Marseille-Provence 2013 -, bénéficieront de lignes de crédit pour financer le lancement ou l'achèvement de travaux en cours.

Même si Frédéric Mitterrand a réfuté le terme, ce « saupoudrage » pourra atteindre jusqu'à 20 % des sommes à investir, exceptionnellement 35 %. « La forêt des musées a besoin d'un nouveau semis et de taillis plus serrés pour continuer à croître plus harmonieusement » a expliqué le ministre. Soit un message sibyllin adressé aux collectivités locales pour qu'elles continuent à investir en faveur de leurs musées, élément clef de l'aménagement du territoire, et que les projets ne soient pas gelés par la tension sur les finances locales.

En revanche, le ministre s'est fait moins disert sur la provenance de cette somme. « Personne ne sera lésé par ailleurs car je dispose de quelques marges de manœuvre sur mon budget » a-t-il précisé. Et pour les nombreux déçus dont les projets n'ont pas été retenus, le ministre a annoncé qu'il pourrait peut-être présenter une nouvelle liste l'an prochain.

Optimisme forcené compte tenu des incertitudes du remaniement ministériel prévu en octobre ou novembre ? L'annonce anticipée de cet arbitrage, quinze jours avant la présentation du budget 2011, peut aussi surprendre.

Légende photo

Symbole euro au Willy Brandt Platz, Francfort - Photographe : Rupert Ganzer - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque