Mercredi 17 octobre 2018

Xavier Darcos pressenti pour présider le château de Versailles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 mars 2010 - 252 mots

PARIS [25.03.10] – Alors que Jean-Jacques Aillagon brigue un second mandat, l’ex-ministre du Travail, Xavier Darcos est pressenti pour présider l’Etablissement public gestionnaire du château de Versailles.

De la rue de Grenelle au château de Versailles, il n’y aurait qu’un pas. C’est du moins ce qu’annonce Le Figaro qui révèle que l’ex-ministre du Travai – démis de ses fonctions après l’échec des régionales – aurait accepté la proposition de Nicolas Sarkozy et devrait prendre la présidence du château de Versailles.

L’offre est séduisante. Etre à la tête du deuxième monument le plus visité de France – après la Tour Eiffel – est une belle opportunité, d’autant plus qu’aucune trace de réforme des retraites n’est visible à l’horizon des 800 hectares du domaine.

Mais il faut compter avec l’actuel maître des lieux : Jean-Jacques Aillagon – dont le mandat arrive à échéance en juin 2010 –, est candidat à sa propre succession « de manière à pouvoir continuer à servir le château de Versailles » précise l’AFP.

La promotion d’un ancien ministre à la tête de la résidence officielle des rois de France depuis Louis XIV semble devenir une habitude. Si la nomination de Xavier Darcos est confirmée, son nom s’ajoutera à la liste des hommes politiques qui l’ont précédé : Hubert Astier (1995-2003), ancien directeur du cabinet de Jacques Toubon et premier président de l’Etablissement, Christine Albanel (2003-2007) et Jean-Jacques Aillagon lui-même.

Dans l’attente de la décision officielle du chef de l’Etat, Jean-Jacques Aillagon n’a pas fait de commentaires sur son éventuel remplacement.

Légende photo

Xavier Darcos (2008) - Photo MEDEF - Licence Creative Commons 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque