Mardi 11 décembre 2018

Vers un pôle national photographique à Arles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mars 2010 - 349 mots

PARIS [26.03.10] - Le patrimoine photographique national sera décentralisé à Arles. Frédéric Mitterrand l'a annoncé à l'occasion de la conférence de presse des prochaines Rencontres photographiques

C'est devant une salle comble, réunie Rue de Valois pour assister à la présentation de la 41e édition des rencontres d'Arles photographie, qui se tiendront du 3 juillet au 19 septembre, que Frédéric Mitterrand a confirmé la mise en œuvre d'un projet national en faveur du patrimoine photographique. Un sujet déjà évoqué de manière très lacunaire par le ministre lors de la précédente édition de la manifestation, le 11 juillet 2009. Il s'agissait alors de calmer les inquiétudes quant aux conditions de conservation et de diffusion des œuvres depuis la dissolution de l'association du Patrimoine photographique, en 2004.

Frédéric Mitterrand l'a donc annoncé clairement : un pôle patrimonial sera créé dans la cité des Bouches-du-Rhône, dans le cadre d'une politique de « décentralisation intelligente », visant à « résister aux tendances déstabilisantes de la mondialisation, en ancrant [...] nos archives dans ce territoire qui lui est en quelque sorte dédié ». Une mission pour la photographie, confiée à deux hauts fonctionnaires, Daniel Barroy et Manuel Bramberger, sera donc mise sur pied afin de favoriser le repérage, la réunion et la conservation des fonds mais aussi de faciliter les dépôts et legs par la création d'une commission ad hoc.

Une politique de diffusion numérique pourra également être mise en œuvre grâce au financement du Grand Emprunt. Enfin, la photographie devra être soutenue par des commandes publiques et une programmation d'expositions spécifique. Cette mission, directement rattachée au ministre, devra tenir compte des préconisations du rapport de François Barré, conseiller pour le transfert du patrimoine photographique de l'État auprès des collectivités locales. Ce centre du patrimoine s'inscrira en effet dans un projet plus vaste de Cité de l'image, porté notamment par le mécénat de la Fondation Luma. Des précisions devraient être encore apportées par le ministre lors des prochaines rencontres, dont le copieux programme a été égrené par François Hebel, leur directeur, en présence du nouveau président des rencontres, Jean-Noël Jeanneney et du maire de la commune, Hervé Schiavetti.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque