Samedi 15 décembre 2018

Unicef confie la dispersion d’une partie de la collection Rau à trois maisons de ventes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 mars 2013 - 204 mots

ALLEMAGNE [08.03.13] – Héritière de la collection du Dr Rau, estimée 600 millions d’euros, Unicef Allemagne a décidé de vendre aux enchères plus de 500 œuvres par le biais des antennes londoniennes de Sotheby’s et de Bonhams, ainsi que par la maison Lempertz à Cologne.

Onze ans après la mort du Dr Rau, Unicef Allemagne, qui avait hérité de sa fameuse collection estimée 600 millions d’euros, a décidé de vendre aux enchères 533 œuvres. Selon le magazine allemand Art, les peintures et sculptures, qui couvrent une période allant du Moyen Âge au début du XXIe siècle, vont être dispersées par trois maisons de ventes différentes : Sotheby’s (Londres), Bonhams (Londres) et Lempertz (Cologne).

Parmi les œuvres qui vont être vendues figurent notamment des tableaux du Greco, de Monet et de Fragonard. Une liste complète des objets mis en vente est déjà disponible sur un site officiel.

Avant de mourir, Gustav Rau avait défini un noyau dur de 152 œuvres qui devaient demeurer inaliénables jusqu’en 2026, afin qu’elles soient présentées au public. Cet ensemble devrait effectivement être prêté jusqu’à la date prévue au Arp Museum de Remagen, en Allemagne. Quant aux bénéfices de la vente, ils iront à la cause des enfants, défendue par l’Unicef.

Légende photo

Portrait de Gustav Rau - Photo UNICEF 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque