Dimanche 16 décembre 2018

Une experte renommée de l'art asiatique inculpée pour fraude

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mai 2008 - 178 mots

LOS ANGELES (USA) [13.05.08] – Roxanna Brown, directrice du Musée des céramiques du Sud-Est asiatique de l’Université de Bangkok, a été accusée par une chambre fédérale de Los Angeles de « fraude en réseau ».

C’est une enquête américaine, portant sur des fraudes et de la contrebande d’œuvres volées qui est à l’origine de son arrestation. Roxanna Brown est accusée d’avoir autorisé l’utilisation de sa signature électronique sur des documents d’expertise, afin d’augmenter la valeur d’objets antiques.

Quatre musées californiens, à qui avaient été donnés certains de ces objets anciens, et une galerie d’art,« Silk Road », auraient profité de cette plus-value potentielle. Selon les enquêteurs, les propriétaires de la galerie ont utilisé à plusieurs reprises la signature électronique de l’experte, dans le but de surévaluer les pièces antiques et d’obtenir des déductions fiscales plus importantes. Un des propriétaires de Silk Road a confié à un agent du F.B.I qui enquêtait sous couverture qu’un objet valant 1500 dollars pouvait ainsi être évalué à 5000 dollars. Roxanna Brown, âgée de 62 ans, risque jusqu’à vingt ans de prison. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque