Dimanche 23 février 2020

Une centaine d’œuvres inédites de Francis Bacon dans son futur catalogue raisonné

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 17 novembre 2015 - 467 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [17.11.15] – En avril 2016 la succession de l'artiste publiera le premier catalogue complet de l’œuvre de Francis Bacon. Fruit d’une décennie de recherches à travers le monde, le catalogue mettra en lumière plus de 100 toiles inédites, dont certaines ont été récemment découvertes dans une collection privée italienne.

Le nouveau catalogue raisonné de l’œuvre de Francis Bacon, fruit d’un travail de recherche durant dix ans, devrait révéler prochainement au public plus de 100 œuvres inédites, retrouvées dans des collections privées, relate The Guardian. Ce catalogue exhaustif sera publié le 28 avril 2016, pour l’anniversaire de la mort de l’artiste.

« Tout ce qui a été écrit à propos de Bacon, de bonnes choses et d’autres beaucoup moins bonnes, est basé sur environ un tiers de son travail », a déclaré l'historien d'art Martin Harrison, qui a passé la dernière décennie à traquer toutes les œuvres de l’artiste à travers le monde, de l'Europe aux États-Unis, en passant par l'Australie et le Japon. « Quel que soit le soin apporté à documenter son œuvre existante, la grande révélation du nouveau catalogue raisonné sera que, pour la première fois, toute la production de Bacon pourra être vue et appréciée. Nous pensons que cela aura un effet profond sur la perception de ses peintures ».

Francis Bacon (1909-1992) a détruit beaucoup de ses peintures et seulement environ la moitié des 584 qui subsistent sont accessibles ou en circulation. Plus de 100 peintures de l’artiste jusque-là invisibles car en mains privées devraient donc être révélées pour la première fois. « Beaucoup des propriétaires sont vraiment secrets », a expliqué Martin Harrison, et ne désirent ni vendre ni prêter leurs trésors. « J’ai réussi à avoir accès [à leur collection] parce que je prépare le catalogue raisonné ».

Parmi ces œuvres retrouvées se trouve la première des études inspirées du portrait du pape Innocent X de Vélasquez, une œuvre inconnue jusqu’à récemment, découverte dans une collection privée italienne et maintenant identifiée comme « Tête IV » (1949). Martin Harrison a précisé qu’il avait également retrouvé une œuvre antérieure de la même série stockée dans un entrepôt, qui « n’est pas une très bonne peinture, mais qui est très importante historiquement ».

Ce nouveau catalogue en remplace un publié au milieu de la carrière de Bacon, en 1964, par le directeur de la Tate de l’époque John Rothenstein et son adjoint Ronald Alley. Difficile à publier à cause du manque de coopération de l’artiste, il ne contient que 27 illustrations en couleur de ses peintures. Le nouveau catalogue raisonné de l’œuvre de Francis Bacon sortira le 28 avril en cinq volumes, trois avec les reproductions de toutes ses peintures et deux avec une introduction et une bibliographie, pour un coût total de 1 000 livres sterling (environ 1 420 euros).

Légende photo

Francis Bacon, Head VI (1949), 93,2 Á— 76,5 cm, Arts Council collection, Londres © Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque