Dimanche 17 novembre 2019

Un succès plus important qu’escompté pour l’exposition « De l’Allemagne » au musée du Louvre

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 2 juillet 2013 - 284 mots

PARIS [01.07.13] - A l’heure du bilan sur l’exposition « De l’Allemagne, 1800-1939, de Friedrich à Beckmann » qui a fermé ses portes le 24 juin 2013, la direction du musée du Louvre annonce une fréquentation plus importante que les prévisions.

Inaugurée le 26 mars 2013 pour célébrer le cinquantenaire de la signature du traité de l’Elysée, l’exposition « De l’Allemagne, 1800-1939, de Friedrich à Beckmann » présentée dans le Hall Napoléon du Musée du Louvre a fermé ses portes le 24 juin 2013 sur une note positive, après la controverse qu’elle avait suscitée dans la presse allemande. La direction du musée a en effet annoncé les chiffres de fréquentation qui "dépassent de 46 % les prévisions", totalisant le nombre de visiteurs à 209 000, avec une moyenne de 2783 visiteurs par jour.

La comparaison des chiffres de fréquentation de cette exposition avec ceux des expositions sur la Renaissance, l’Antiquité ou même sur la peinture du XIXe siècle dans les mêmes lieux est cependant moins flatteuse. A titre d’exemple, l’exposition « Titien, Tintoret, Véronèse. Rivalités à Venise » qui avait eu lieu du 17 septembre au 4 janvier 2010 avait attiré près de 408 000 visiteurs avec une moyenne de 4366 visiteurs par jour.

Le dépassement des bornes chronologiques fixées pour les collections du musée, et le caractère inhabituel d’une exposition spécifiquement dédiée à l’art allemand à cette période pour un « public-type » du Louvre peuvent expliquer cette fréquentation.

Le Musée du Louvre a affirmé sa volonté d’assurer une représentation plus complète de la peinture allemande en acquérant une peinture d'Ernst Ferdinand Oehme, élève de Friedrich, intitulée Paysage du Erzgebirge avec deux ouvriers de la mine, en prière, dont deux tableaux étaient présentés dans l’exposition.

Légende photo

L'affiche de l'exposition « De l’Allemagne, 1800-1939, de Friedrich à Beckmann », du 28 mars au 24 juin 2013 au Musée du Louvre.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque