Vendredi 14 décembre 2018

Un scientifique suisse remet à l’Egypte un orteil d’Akhenaton

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2010 - 312 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [16.04.10] – Un chercheur suisse a remis à l’Egypte un orteil de la momie du pharaon Akhenaton, le père du célèbre Toutankhamon. Une initiative privée et non gouvernementale.

Une semaine après la conférence des 7 et 8 avril 2010 sur la restitution des antiquités « volées » organisée par Zahi Hawass, chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes (CSA), un scientifique suisse de l’université de Zurich spécialiste des momies, Franck Rühli, vient de restituer un orteil de la momie d’Akhenaton, pharaon de la XVIIIe dynastie. La restitution a eu lieu lors d’une cérémonie de signature au Caire d’un accord entre l’Egypte et la Suisse visant à faciliter le retour d’antiquités.

Le souverain doigt de pied avait été dérobé en 1907 lors d’un examen d’ossements. Le CSA a confirmé qu’il provenait bien du squelette d’Akhenaton découvert dans la Vallée des Rois, près de Louxor.

Le geste est « une initiative privée » de la part du scientifique et non pas « une restitution de la part du gouvernement suisse » a précisé un diplomate à l’AFP. Les conditions de découverte de l’orteil restent mystérieuses. Le chercheur aurait récupéré l’ossement « dans un autre pays européen » – lequel ? – « grâce à ses contacts personnels ».

Même s’il ne figure pas sur la liste des six pièces revendiquées par l’Egypte, la restitution de cet ossement royal constitue une victoire supplémentaire pour Zahi Hawass qui espère avec ce nouvel accord signé avec la Suisse « récupérer tous les objets présents illégalement en Suisse. »

La Suisse est le 16e pays à signer un accord avec l’Egypte dans le cadre de sa politique de restitution d’œuvres antiques « volées » et conservées à l’étranger. L’ambassade suisse a toutefois précisé que cet accord n’est pas rétroactif et qu’il se base toujours sur la convention de l’Unesco de 1970 sur la protection et la lutte contre le trafic d’antiquités.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque