Jeudi 13 décembre 2018

Un sachet de cocaïne retrouvé dans la poche de Gilles Le Blanc

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 février 2013 - 228 mots

VENISE (ITALIE) [13.02.13] – Le directeur adjoint au cabinet de la ministre de la Culture est décédé brutalement fin janvier 2013. Selon le Corriere del Veneto, la police italienne avait trouvé un sachet de cocaïne dans sa poche.

LeJournaldesArts.fr faisait part de la disparition brutale de Gilles Le Blanc fin janvier 2013 à l’âge de 43 ans. Décédé le 20 janvier dans un café de Venise, où il se trouvait en vacances, les médecins ont constaté une mort par arrêt cardiaque.

Le quotidien italien Corriere del Veneto rapportait le 22 janvier que « dans la poche de sa veste, les carabiniers ont trouvé un sachet de cocaïne d’un demi-gramme ». Une quantité relativement faible « qui s’inscrit dans les limites de la consommation personnelle autorisée par la loi italienne ». Il est donc peu probable que sa mort soit due à une overdose, toujours selon le Corriere del Veneto. Mais le quotidien ajoute que, compte tenu de son état de fatigue et de ses problèmes cardiaques, il est possible qu’une consommation de drogue ait pu l’affaiblir davantage.

L’information, encore peu relayée par les médias traditionnels français, agite, depuis sa publication dans la presse italienne, les blogs et autres forums de discussions sur les sites de radios et de journaux : les internautes y évoquent une « omerta de la presse française » sur le décès du haut fonctionnaire.

Légende photo

Gilles Le Blanc © Didier Plowy / Ministère de la Culture et de la Communication

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque