Un rapport américain alarmant sur l’importation d’antiquités volées

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 septembre 2008

MIAMI (USA) [17.09.08] - Le bureau fédéral américain des douanes et de l’immigration a rendu un rapport alarmant sur l’importation aux Etats-Unis d’antiquités volées. En deux ans, le phénomène a doublé.

Les saisies aux douanes des ports et aéroports américains sont en nette augmentation. Entre 2006 et 2008, les prises ont été multipliées par deux, passant de 63 à 134 sur l’ensemble du territoire américain. Depuis le début du conflit armé en Afghanistan et en Irak, les procédures systématiques de contrôle douanier ont été renforcées.

Interpol dresse un constat similaire à l’échelle mondiale de celui du bureau fédéral des douanes et de l’immigration,: les pillages seraient devenus monnaie courante dans les pays du Moyen-Orient, en Asie et en Amérique du Sud. Pourtant, un programme d’information auprès des maisons de vente, des musées et des collectionneurs a été instauré récemment. Il n’en résulte pas moins que les antiquités volées continuent d’alimenter un marché de l’art parallèle, dont la demande serait toujours croissante, selon Robert Sharer, conservateur au musée de l’université de Pennsylvanie.
(Source : Associated Press)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque