Vendredi 20 septembre 2019

Un musée des arts de l’Islam construit par Jean Nouvel près du World Trade Center ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 mai 2014 - 384 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [02.05.14] – Le promoteur immobilier Sharif El-Gamal prévoit de faire construire un musée des arts et de la culture de l’Islam à deux blocs des anciennes tours du World Trade Center. Il affirme avoir engagé Jean Nouvel, auteur de l’Institut du monde arabe à Paris, pour dessiner le projet.

Sharif El-Gamal, président et directeur général de la société immobilière Soho Properties (New York), a annoncé le mardi 28 avril 2014 son projet de construction d’un « musée dédié à explorer la religion islamique, les arts et la culture de l’Islam ». L’édifice de 5 000 m2 s’élèvera sur 3 étages au 45-51 Park Place, une parcelle située non loin du World Trade Center et dont Sharif El-Gamal est propriétaire depuis 2009. En plus des espaces d’exposition, le musée accueillera des événements culturels et des programmes communautaires, et sera doté d’une salle réservée à la prière.

Afin de rendre le projet attractif aux yeux du voisinage, Sharif El-Gamal a déclaré avoir engagé l’architecte Jean Nouvel, auteur de l’Institut du monde arabe à Paris et lauréat du prix Pritzker 2008, pour concevoir le musée.

En 2010, le promoteur immobilier avait annoncé, pour cette même parcelle du 45-51 Park Place, un premier projet qui avait déclenché une vive polémique. Sharif El-Gamal voulait investir 100 millions de dollars (72 millions d’euros) dans la construction d’un centre communautaire islamique de 15 étages comprenant une mosquée. Plusieurs associations s’étaient à l’époque insurgées contre ce projet à cause de la proximité du lieu avec le World Trade Center, où près de 3 000 américains avaient trouvé la mort lors des attentats du 11 septembre.

Robert Spencer, l’un des plus fervents opposants au projet de 2010, et l’auteur du blog Jihad Watch, a déclaré au New York Times trouver ce nouveau projet « grotesque » et en aucun cas meilleur que le précédent. « C’est aussi ridicule que le serait la construction d’un musée dédié à explorer la foi shintoïste et le culte de l’empereur, et comprenant un lieu de prière et des services communautaires, le tout installé à Pearl Harbor », a argumenté le contestataire.

Sharif El-Gamal n’a pas souhaité répondre aux questions du New York Times, mais il avait déclaré en 2010, évoquant les attentats du 11 septembre, « Je ne nous tiens pas, ni moi-même ni ma foi, pour responsables de cette tragédie ».

Légende photo

Vue de la Skyline à New York de la One World Trade Center - © Photo Cathy Baird - 2013 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque