Mercredi 13 novembre 2019

Un monument interactif pour la réunification à Berlin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 juin 2011 - 323 mots

BERLIN (ALLEMAGNE) [08.06.11] - Après 12 ans d’études et deux appels d'offres publics, un projet a finalement été retenu fin avril par le ministre allemand de la culture pour un monument à Berlin célébrant la réunification du pays. Des voix s'élèvent déjà pour critiquer le projet.

Il existe aujourd’hui deux lieux à Berlin qui symbolisent la réunification, mais aucun monument digne de l’événement : le Checkpoint Charlie et la East Side Gallery (un morceau du mur de Berlin). Mais cela va bientôt changer avec ce projet. Le monument, intitulé Citizens in Motion, apparaîtra sous la forme d’un grand disque « basculant » de 55 mètres de long, installé devant le château de Berlin. Deux slogans emblématiques de la Révolution : « Wir sind das Volk » (Nous sommes le peuple) et « Wir sind ein Volk » (Nous sommes un peuple) seront inscrits sur sa façade.

L'emplacement du futur monument fait face à l'ancien parlement de la RDA où eurent lieu des manifestations importantes, quelques temps avant la chute du mur.

L’originalité du monument vient de son interactivité avec les visiteurs. La plateforme pourra accueillir jusqu’à 1 400 personnes, mais à partir de 20 personnes, le disque pourra basculer. Les visiteurs devront se déplacer en groupe pour agir sur le monument, symbolisant ainsi l'unité nécessaire au changement, en référence directe à la "révolution tranquille" de 1989 qui permit d'abattre le mur de Berlin. Les visiteurs devront donc se constituer en groupe et avancer dans la même direction.

L’interactivité du monument suscite déjà une première critique : pour certains de ses détracteurs, l’édifice deviendra vite une aire de jeu pour adultes, le détournant de son but historique initial. De plus, un trop grand nombre de touristes pourrait poser des problèmes de sécurité dus à l'encombrement. La réponse des architectes à ces critiques est d'ajouter des barrières de sécurité pour empêcher les chutes.

Le monument sera normalement achevé en 2013 ou 2014 pour un coût de 10 millions d'euros.

Légende photo

Milla & Partner - Citizens in Motion - © D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque