Vendredi 19 octobre 2018

Un mémorial pour les journalistes assassinés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 juin 2008 - 235 mots

LONDRES (UK) [18.06.08] – Lundi 16 juin 2008 a été inauguré un mémorial pour les journalistes tués dans l’exercice de leur métier. Conçu par l’artiste Jaume Plensa, il est érigé sur le toit du quartier général de la BBC.

Lundi 16 juin au soir, Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, a inauguré « Breathing » (respiration), un mémorial dédié à « tous les journalistes qui, à travers le monde, ont fait face à des dangers mortels et payé l’ultime prix pour leur courage. » De nombreux politiques, des journalistes, d’anciens otages et des familles de victimes étaient présentes pour l’occasion.

Le mémorial, créé par l’artiste espagnol Jaume Plensa, symbolise « le souvenir solennel de ceux qui ont perdu la vie en devenant les porte-paroles des sans-voix » : c’est une sculpture conique en verre et en acier, de 10 mètres de haut.

Deux textes y sont inscrits en spirale : un texte qui évoque la parole et le silence, la vie et la mort ; et un poème de James Fenton, ancien correspondant de guerre et poète, intitulé « Mémorial ».

L’œuvre, posée sur le toit de la BBC à Londres, sera éclairée tous les soirs par un faisceau de lumière blanche, qui sera visible dans le ciel à une altitude d’un kilomètre. Cette illumination aura lieu pendant 30 minutes aux environs de 22h, heure du bulletin d’information de la chaîne BBC1. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque