Vendredi 14 décembre 2018

Un ex-banquier investit dans l’art avec de l’argent blanchi

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 février 2008 - 146 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [15.02.08] - La plainte déposée mercredi 13 février, précise que le fondateur de la banque Santos SA a acquis le tableau « Hannibal » de Jean-Michel Basquiat avec de l’argent obtenu illégalement. Elle indique également que l’œuvre, estimée 8 millions de dollars, a été déclarée 100 dollars pour être importée aux Etats-Unis en Août 2007. Le tableau, saisi dans une galerie new-yorkaise, a été confisqué par les autorités américaines.

Cette affaire de blanchiment d’argent concernerait plus de 30 millions de dollars d’achat en œuvres d’art, dont aucune, à l’exception du tableau de Basquiat, n’a été pour le moment localisée.

Edemar Cid Ferreira a été condamné en décembre 2006 à 21 ans de prison pour crimes contre le système financier et blanchiment d'argent. A Sao Paulo, le tribunal a ordonné la confiscation de tous ses biens, y compris la collection d’art disparue. (source www.bloomberg.com)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque