Vendredi 19 octobre 2018

Un Banksy passe de la rue aux enchères, de manière trouble

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 20 février 2013 - 438 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [20.02.13] – Une œuvre de Banksy, représentant un enfant en train de coudre des fanions de l’Union Jack, présente sur un mur londonien depuis mai 2012, a disparu avant de se retrouver au catalogue d’une vente aux enchères à Miami.

L’œuvre de Banksy, intitulée Slave Labor (bunting boy) sur le catalogue de la vente d’Art moderne, contemporain et street art de la maison de ventes Fine Art Auctions de Miami, est estimée 500 000 à 700 000 dollars (375 000 et 525 000 euros). Présentée comme l’une des œuvres phares de la vente du 23 février 2013, elle occupe même la couverture du catalogue.

Les londoniens du quartier de Wood Grenn, où se trouvait l’œuvre, contestent pourtant cette mise aux enchères.

Frederic Thut, représentant la maison de ventes, réfute l’idée d’un vol et a déclaré au Sun que l’œuvre était mise en vente par un « collectionneur connu », dont il ne souhaite toutefois pas communiquer le nom. Celui-ci aurait signé un contrat de manière « normale », en mettant également aux enchères, une autre œuvre de Banksy, intitulée Wet Dog Bethlehem de 2007.

Un élu local londonien, soutenu par des habitants du quartier, a fait part de sa colère, regrettant le fait qu’une œuvre réalisée pour les passants, fasse l’objet d’une vente privée. Ajoutant que cela va à l’encontre de l’esprit de sa création.

Slave Labor (bunting boy) était apparu sur le mur d’un magasin de l’enseigne Poundland en 2012. Le magasin, qui n’avait pas trop mal accueilli cette peinture, sans toutefois en admettre le message d’une probable accusation d’exploitation des enfants, a déclaré selon le site BBC news, « qu’il n’était pas responsable de la vente ou du retrait de la peinture murale de Banksy ».

Le bâtiment ne leur appartenant pas, le district londonien de Haringey cherche à contacter les propriétaires pour savoir si la peinture a été retirée « légitimement ». Toujours selon le site d’information britannique, l’œuvre aurait été retirée pendant qu’un échafaudage masquait une grande partie du mur sur lequel il se trouvait.

Banksy réalise de tels records en ventes aux enchères (une œuvre a été vendue plus d’1,8 million de dollars chez Sotheby’s en 2008), que ses graffitis n’ont plus seulement comme destinée d’être purement effacés.

En février 2011 une autre œuvre du célèbre street-artist, Sperm Alarm, avait été « volée » sur un mur de Londres avant d’être mise aux enchères sur eBay. Le jeune anglais qui l’avait vendu en ligne avait alors gagné 21 000 euros, avant d’être retrouvé par la police et condamné à une peine de prison avec sursis et des heures de travail d’intérêt général.

Légendes photos

Banksy - Slave Labor (Bunting Boy), Londres - 2012 - 122 x 152 cm - Estimation 500 000/ 700 000 $ - Vente du 23 février 2013 - Fine Art Auction Miami - www.faamiami.com

Couverture du catalogue de la vente du 23 février 2013 chez Fine Art Auction Miami

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque