Mercredi 16 octobre 2019

Un appel aux dons permet l’acquisition d’un autoportrait de Van Dyck par la National Portrait Gallery

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 mai 2014 - 221 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [06.05.14] – Suite à un appel aux dons lancé en novembre 2013, une forte mobilisation tant des particuliers que des entreprises à permis l’acquisition d’un autoportrait de Van Dyck par la National Portrait Gallery de Londres.

Après un refus de délivrance d’une licence d’exportation pour un autoportrait d’Antoine Van Dyck (1599-1641), les autorités britanniques avaient lancé en novembre 2013 une vaste campagne d’appel aux dons afin de permettre son acquisition par la National Portrait Gallery. La participation ayant été massive, cette œuvre de l’artiste néerlandais nommé peintre officiel de la couronne pourra rester au Royaume-Uni.

Ce sont près de 4 millions de livres qui ont été récoltés pour conserver l’œuvre de Van Dyck sur le sol britannique, avec pas moins de 1,44 million issus du mécénat populaire. Pour les autres parts, 1,2 million de livres provient de fonds privés et 1,35 million débloqué par l’Art Fund et la National Portrait Gallery. L’Heritage Lottery Fund a par ailleurs complété l’apport par une subvention de 6,3 millions d’euros. L’œuvre aura donc coûté pas moins de 10 millions de livres.

L’autoportrait sera visible à la National Portrait Gallery jusqu’au 31 août 2014 avant une étude sur d’éventuelles restaurations. Il fera par la suite une « tournée » de 3 ans dans les musées et galeries du pays, à partir de janvier 2015.

Légende photo

Anthony van Dyck, Autoportrait (1640-1641) - Huile sur toile - 59,7 x 47,3 cm - © Photo Sotheby's Londres - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque