Samedi 27 novembre 2021

Succès pour l’art contemporain chez Sotheby’s et Artcurial

Par Éléonore Thery · lejournaldesarts.fr

Le 5 décembre 2013 - 511 mots

PARIS [05.12.13] - Sotheby’s et Artcurial ont toutes deux dépassé leurs estimations hautes, l’anglo-saxonne se distinguant avec un total de 20 millions d’euros.

Le contexte, alimenté par les résultats historiques de New York en novembre dernier, était extrêmement favorable pour l’art contemporain. Et les débuts de la saison parisienne sont bien partis, avec de très bons résultats pour Sotheby’s et un beau total chez Artcurial. Dans une salle comble, la vente organisée mardi 3 au soir par la maison anglo-saxonne a permis d’atteindre près de 20 millions d’euros*, largement au dessus de son estimation (10,3 à 14,7 millions d’euros hors frais). Les enchérisseurs ou curieux étaient nombreux pour une vente relativement classique mais sélective, de 32 lots. Clou de la vente, La grande vallée de Joan Mitchell a été cédée 3,5 millions d’euros* dans la salle, sous les applaudissements. La toile monumentale, clin d’œil aux nymphéas de Monet, était dans les mêmes mains depuis 1984 et a bénéficié de cette fraîcheur sur le marché.

Les applaudissements étaient également nourris après l’adjudication de m.a 5 (Mariale) de Simon Hantaï. Cette toile de l’artiste, ayant appartenu à Claude Berri, a permis d’établir un nouveau record mondial pour le peintre, à 2,5 millions d’euros*, pulvérisant l’estimation de 500 000 à 700 000 euros hors frais. 1.12.64 de Zao Wou Ki a atteint 2,6 millions d’euros* après de longues enchères, un record pour l’artiste en France. Seuls trois lots, dont une grande statue de Niki de Saint Phalle, n’ont pas trouvé preneur, permettant à l’auctioneer d’obtenir le très bon taux de vente de 90%.

Artcurial organisait sa vente du soir d’art dédiée à l’art contemporain la veille, après sa vacation d’art impressionniste et moderne à succès. La maison a réuni 5,8 millions d’euros*, au-delà de l’estimation fixée entre 3,3 et 4,8 millions d’euros (hors frais). La collection Dina Vierny qui avait déjà brillé l’après-midi même, a de nouveau été couronnée, avec l’enchère de 1 million d’euros* pour Liberté II, huile de grand format signée Erik Bulatov (est. 600 000 à 800 000 euros hors frais). Attendu, un relief en bois de Sergio Camargo a été cédé 683 000 euros*, dans la fourchette haute de son estimation. De son côté, le carton brûlé sur panneau d’Yves Klein F 131 « L’eau, le feu et la marque du corps » a obtenu 621 000 euros*, doublant son estimation haute tandis qu’une Compostion de Poliakoff de 1967 a été vendue 535 000 euros* (est. 350 000 à 400 000 euros hors frais).

* Tous prix annoncés frais compris.

ARTCURIAL

Expert : Martin Guesnet
Total : 5,8 M€ frais compris
Estimation : 3,3 à 4,8 M€ hors frais
Nombre de lots : 29
Taux de vente : 80%

ART CONTEMPORAIN, VENTE DU SOIR
Le 2 décembre à 20h
Chez Artcurial
7 Rond-Point des Champs Elysées 75008 Paris www.artcurial.com

SOTHEBY’S

Expert : Stefano Moreni
Total : 19,8 M€
Estimation : 10,3-14,7 M€ hors frais
Nombre de lots : 32
Taux de vente : 90,6%

ART CONTEMPORAIN, VENTE DU SOIR
Le 3 décembre à 19h
Chez Sotheby’s
76 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris www.sothebys.com

Légende photo

Sotheby's - © Photo Claus Hoppe - 2006 - Licence CC BY-SA 2.5 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque