Jeudi 20 septembre 2018

Succès de la vente Villepin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2008 - 262 mots

PARIS [20.03.08] – La vente de la bibliothèque de Dominique Villepin composée de livre rares et de manuscrits sur Napoléon Ier et l’Empire a rencontré un franc succès auprès des amateurs et libraires français et internationaux.

L’hôtel des ventes Drouot a fait salle comble mardi 19 mars. Les enchérisseurs ont bataillé pour emporter un souvenir de la bibliothèque spécialisée de Dominique de Villepin dispersée par l’étude Pierre Bergé & Associé. Les lots vedettes de la vacation : deux Almanachs royaux aux armes de Marie-Antoinette et un autre de sa suivante la princesse de Lamballe ont atteint chacun 20 000 euros (hors frais), soit deux fois plus que l’estimation basse.

Encore un Almanach, cette fois-ci aux armes d’Eugène de Beauharnais a doublé également la mise à 11 000 euros. Signe de son importance patrimoniale, l’ouvrage a été préempté par le ministère de la culture pour le compte du musée Napoléon Ier de Fontainebleau. Dans l’ensemble, la vente est un succès. Les 135 lots de la vacation ont tous été adjugés au-dessus de leur estimation basse. Le produit total de la vente s'élève à 1,2 millions d'euros, frais compris, soit plus du double de son estimation.

Les libraires qui n’ont pas saisi les lots qu’ils convoitaient ont regretté le snobisme associé au nom de Villepin qui aurait, selon eux, attisé artificiellement le feu des enchères. Sans doute. Mais n’est-ce pas l’apanage des provenances prestigieuses dont raffolent les bibliophiles ? En témoigne, le livre de l’ancienne bibliothèque de Talleyrand, autre fameux ministre des Affaires étrangères avant Dominique de Villepin, emporté au triple de son estimation.

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque