Vendredi 22 novembre 2019

Sotheby’s envisage de vendre son siège new-yorkais

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2013 - 464 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [21.06.13] – Sotheby’s a fait appel à deux sociétés immobilières pour étudier les différentes options qui s’offrent à elle dans le cas d’une vente de son siège de l’Upper East Side de Manhattan qu’elle occupe depuis 1980.

Selon le New York Post , repris par le New York Times le 19 juin, Sotheby’s aurait contractualisé avec deux sociétés immobilières pour éventuellement changer de siège. Pendant qu’Eastdil Secured rechercherait des acheteurs pour l’immeuble situé dans l’Upper East Side de Manhattan, Jones Lang LaSalle serait en quête d’un nouveau lieu pour la maison de ventes aux enchères.

L’immeuble de 10 étages, 45 522 m2, situé sur York Avenue entre la 71e et la 72e rue, à côté de l’East River, non loin du Museum Mile (quartier des musées), est au cœur d’un quartier résidentiel huppé de la ville. Si quelques galeries importantes s’y trouvent également, comme l’un des espaces de Gagosian, le centre du marché de l’art de la ville se trouve plus au sud de l’île de Manhattan. Christie’s est installée au Rockfeller Center (à Midtown), les galeries se situent, quant à elles, principalement à Chelsea, Soho et investissent de plus en plus le Lower East Side.

« Nous étudions nos options immobilières à New York », a déclaré au Journal des Arts, Andrew Gully, directeur de la communication chez Sotheby’s. La vente pure et simple est envisagée, tout comme une opération de « sale and leaseback » : une vente de l’immeuble tout en continuant à l’occuper sous un contrat locatif, comme le précise le New York Post. Cette seconde possibilité laisserait à Sotheby’s davantage de temps pour trouver un autre emplacement.

Dans le New York Times, Adrew Gully cherche à être rassurant : « c’est une décision de long terme qui n’a rien à voir avec les résultats des ventes à court terme ». En mars 2013, Sotheby’s annonçait une baisse de 7 % du montant total de ses ventes en 2012 (5,4 milliards de dollars). Début mai, la société de ventes aux enchères signalait également une baisse de 3 % pour le premier semestre 2013 des recettes par rapport à l’année précédente.

Sotheby’s, qui occupe cet emplacement depuis 1980, avait acheté l’immeuble vers 2000 pour 11 millions de dollars avant de lui faire subir de très importants travaux d’un montant de 140 millions de dollars. Mais la maison de vente, qui connaissait au même moment des démêlés avec la justice, vend en 2002 pour 175 millions de dollars le 1334 York Avenue, devenant locataire, avant de le racheter en 2009 pour 370 millions de dollars.

Douglas Harmon de Estdil Secured aurait conseillé à Sotheby’s de vendre à un prix optimal son siège, en profitant des prix de location qui sont actuellement relativement bas dans certains quartiers de la ville.

Légende photo

Sotheby's New York - © Photo Jim.henderson - 2009

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque