Sébastien Delot, nouveau directeur du LaM à Villeneuve d’Ascq

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 14 octobre 2016

VILLENEUVE D’ASCQ (HAUTS-DE-FRANCE) [14.10.16] – Actuellement directeur du département des collections du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole, le conservateur Sébastien Delot prendra la direction du LaM - Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut à partir de janvier 2017.

Le conservateur Sébastien Delot (40 ans) quittera à la fin de l’année la direction du département des collections du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole, qu’il assurait depuis 2015, pour prendre la tête du LaM - Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, situé à Villeneuve-d’Ascq. Il succède à Sophie Lévy, qui avait annoncé son départ en février dernier pour prendre la direction du Musée des beaux-arts de Nantes.

Après un double cursus d’études à l’École du Louvre et à l’Essec, Sébastien Delot a commencé sa carrière chez... L’Oréal puis a rejoint la direction de la communication et du mécénat du Musée d’Art Contemporain du Val de Marne (MAC VAL). A l’issue de ces cinq années passées aux côtés d’Alexia Fabre, il s’est rapproché de Jean-Marc Poinsot de l’Université Rennes 2 et de Robert Storr de la Yale University pour réaliser sa thèse de doctorat, consacrée aux galeries d’art contemporain à New York de 1941 à 1993, « une vraie leçon d’humilité » nous a-t-il confié.

En 2012, il passe le concours de conservateur puis effectue ses stages réglementaires à sa sortie de l’Institut national du patrimoine, dont l’un au Musée d’art moderne de la Ville de Paris et l’autre au sein du département d’art moderne et contemporain du Met de New York. Il a travaillé pendant un an dans l’équipe du Louvre Abou Dhabi.

Il revient en France en 2015 pour rejoindre le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, dirigé depuis 2003 par Lóránd Hegyi. Au poste de directeur du département des collections, qu’il qualifie de « colonne vertébrale du musée », il a en charge une collection de 20 000 œuvres, construite autour d’importants legs et donations (legs Victor Brauner, donations de Vicky Rémy, puis de François et Ninon Robelin). Au LaM, la collection (7 000 œuvres) est certes moins importante, mais « chaque musée est le fruit d’un petit miracle », souligne t-il, et la position géographique du musée, sa collection d’art brut, son parc de sculptures, sont autant d’atouts qu’il mettra en valeur. A la tête d’une équipe d’une quarantaine de personnes, il dit vouloir mettre l’accent sur le pôle public et les projets éducatif et culturels. Etablissement majeur au sein de la Métropole Européenne de Lille (85 communes regroupées représentant 1,1 million d’habitants), le LaM a été classé 5e au palmarès des musées du JdA. Damien Castelain, président de la MEL, a réaffirmé à l’occasion cette nomination que « la métropole continuera à s’investir avec constance au côté du LaM ».

Sébastien Delot assure par ailleurs le commissariat de l’exposition « Etel Ednan » qui ouvrira au public à l’Institut du monde arabe le 18 octobre prochain.

Légende photo

Vue panoramique du LaM à Villeneuve d'Ascq © Photo Under - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque