Samedi 25 septembre 2021

Sam Bardaouil et Till Fellrath nouveaux présidents de la Fondation culturelle Montblanc

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 28 avril 2016 - 462 mots

HAMBOURG (ALLEMAGNE) [28.04.16] – Les commissaires d’exposition Sam Bardaouil et Till Fellrath prennent la présidence de la Fondation Montblanc, créée il y a 25 ans. Le duo remplace Lutz Bethge.

Sam Bardaouil et Till Fellrath ont été nommés présidents de la Fondation culturelle Montblanc, en remplacement de Lutz Bethge. Ils travailleront aux côtés des deux directeurs de la fondation, Violante Avogadro et Tobias Woischke. « C’est leur perception novatrice de l’art et la façon enrichissante d’expérimenter la culture qui fait de Sam Bardaouil et Till Fellrath un choix parfait pour guider la Fondation » a déclaré Jérôme Lambert, P.-D.G du groupe Montblanc.

Depuis 1992, la Fondation culturelle Montblanc soutient des projets culturels (art contemporain, théâtre et musique classique). Parmi les prix qu’elle décerne, le prix Montblanc des Arts et de la Culture récompense les mécènes d'art à travers le monde. Jusqu’à aujourd’hui, il a été remis à 280 mécènes à travers 20 pays. Tous les deux ans, la fondation achète par ailleurs une œuvre d'art, en coopération avec le musée Kunsthalle/galerie d'art contemporain de Hambourg, afin de constituer sa collection (Montblanc Cutting Edge Art Collection). Depuis 2002, la fondation a soutenu plus de 170 artistes en leur passant des commandes d’œuvres. 210 œuvres figurent ainsi dans la collection, notamment celles de John Armleder, Monica Bonvincini, José León Cerillo, Thomas Demand, Hans-Peter Feldmann, Sylvie Fleury, Liam Gillick, Gary Hume, Fang Lijun, Thomas Ruff, Chiharu Shiota, Thomas Schütte, Cerith Wyn Evans, et Heimo Zobernig. Une grande partie de la collection est accessible au public dans les locaux de production de Montblanc à Hambourg.

Sam Bardaouil et Till Fellrath sont commissaires d’exposition indépendants et co-fondateurs d’Art Reoriented, une « plateforme de curation multidisciplinaire » basée à Munich et New York. Parallèlement à leur nouvelle fonction, ils poursuivront leur activité de commissaires d’exposition. Le duo prépare actuellement la première grande exposition consacrée au Surréalisme en Egypte intitulée « Baby elephants die alone - Rupture, War, and Surrealism in Egypt (1930s–1940s) », qui ouvrira au Centre Pompidou en octobre 2016 avant de voyager au Reina Sofia à Madrid en février 2017, au Kunstsammlung K21 de Düsseldorf en juin 2017 et à la Tate Liverpool en novembre 2017.

Parmi les nombreuses expositions qu’ils ont organisées figure l’exposition itinérante « Tea with Nefertiti: The Making of the Artwork by the Artist, the Museum, and the Public » qui a été présentée au Mathaf à Doha, à l’Institut du Monde Arabe à Paris, au IVAM de Valence et au musée d’Etat d’art égyptien à Munich (2012–14). Ils ont également été commissaires de l’exposition « Akram Zaatari: Letter to a refusing pilot » du pavillon du Liban pour la 55e biennale de Venise en 2013 et ont fait partie de l’équipe de commissaires de la 20e biennale de Sydney en 2015/2016.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque