Dimanche 21 octobre 2018

Saint-Marc dissimule son Campanile

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 mars 2008 - 215 mots

VENISE (ITALIE) [04.03.2008] – Le temps de mener des travaux de consolidation pour son campanile, la place Saint-Marc, à Venise, accueillera un échafaudage gigantesque et plus ou moins esthétique.

Deux ans et demi ! C’est le temps qu’il faudra attendre avant d’espérer pouvoir revoir la place Saint-Marc dans son état naturel. Les autorités de la cité des Doges ont en effet décidé de consolider les fondations du Campanile. La raison ? « Le monument présentait d’importantes fissures qui allaient en s’aggravant », explique une responsable des travaux publics de Venise. Pour dissimuler ces nouveaux travaux titanesques, les autorités locales ont donc, dans un premier temps, installé sur l’esplanade un grand échafaudage qui sera, à la mi-mars, remplacé par une structure en bois. Outre son aspect plus esthétique, celle-ci présentera également l’intérêt d’expliquer aux visiteurs l’histoire des bâtiments et les travaux en cours. Car le renforcement du campanile, qui restera par ailleurs ouvert au public, s’inscrit dans un vaste mouvement de préservation de l’un des sites les plus visités au monde. Depuis 2003, le gouvernement italien a ainsi entrepris de construire, à l’entrée de la lagune, un ensemble de 78 digues mobiles, d’une longueur totale d’environ deux kilomètres. Coût de l’opération : 4 milliards d’euros. Le prix à payer pour rendre Venise moins vulnérable. (source AFP)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque