Samedi 29 février 2020

A Rhodes, un nouveau colosse pour 260 millions d’euros

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 12 novembre 2015 - 439 mots

RHODES (GRECE) [12.11.15] – Symbole de l’île de Rhodes et sixième merveille du monde antique, le colosse de Rhodes pourrait renaitre de ses ruines. Une équipe d’experts a révélé les détails du projet du nouveau colosse, qui abritera un centre culturel et un restaurant.

Longtemps évoqué et maintes fois avorté, le projet de reconstruction du colosse de Rhodes, effondré suite à un tremblement de terre en 226 av. J.-C., pourrait bien voir le jour prochainement. L’équipe d’experts ayant repris le flambeau sous l’impulsion du maire de Rhodes, Fotis Hatzidiakos, vient de révéler le design du futur colosse sur leur site internet.

L'objectif fixé est ambitieux : la construction d'un colosse de Rhodes moderne, mesurant 150 mètres de haut, et abritant une bibliothèque, un hall d'exposition, des aires d’observation ainsi qu’un restaurant panoramique et une lanterne à son sommet, tout cela dans le but de créer des emplois et de développer l’économie locale. Ari. A. Palla, un architecte de Rhodes spécialisé dans l’archéologie a réuni une équipe d’experts internationaux, comprenant un archéologue grec, un ingénieur espagnol, une architecte italienne, une économiste espagnole, et un ingénieur britannique.

Sixième merveille du monde antique, la statue du dieu grec Helios a été construite dans la ville de Rhodes par Charles de Lindos en 292 av. J.-C. pour célébrer la victoire de la ville grecque sur une invasion massive par Chypre. L'ancien colosse en bronze de 40 mètres de haut était situé au milieu de la vieille ville, sur un podium, les jambes serrées.

Le projet ne souhaite pas présenter une copie de la structure d'origine mais a pour objectif de faire ressentir au visiteur du XXIe siècle les mêmes émotions que pouvaient avoir les voyageurs lorsqu’ils voyaient pour la première fois le colosse il y a 2200 ans. Pour créer ces sentiments, la structure doit être unique et originale, peut-on lire dans la description du projet. Et elle se confortera à l’image fantasmée du colosse créée au fil des siècles, celle d’une statue gigantesque enjambant la voie navigable menant au port de Rhodes.

La construction devrait exploiter les technologies les plus récentes, utilisant des « systèmes intelligents » pour prévenir les conséquences des tremblements de terre et les forces du vent. L’édifice devrait également être durable, en utilisant des sources d’énergie renouvelables et avec sa surface extérieure entièrement recouverte de panneaux solaires.

L'équipe estime qu'elle pourrait construire le colosse en trois à quatre ans, mais n'a pas encore trouvé toutes ses sources de financement, qui devrait comprendre le mécénat d’institutions grecques et internationales majeures et le lancement d’une campagne mondiale de crowdfunding. Le coût total est estimé entre 240 et 260 millions d’euros.

Légendes photos

Le projet du Colosse de Rhodes © 2015 Ari A. Palla / source colossusrhodes.com

Gravure sur bois de Sidney Barclay du Colosse de Rhodes, 1880 © Photo Attaleiv 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque