Dimanche 23 février 2020

Réouverture du Wadsworth Atheneum Museum

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 1 septembre 2015 - 486 mots

HARTFORD (CONNECTICUT, ETATS-UNIS) [01.09.15] – Le Wadsworth Atheneum Museum of Art, un des plus anciens musées des Etats-Unis, a fait l'objet d'une rénovation depuis 2010, qui a restructuré totalement ses cinq bâtiments historiques et augmenté de 27 % la surface d’exposition. L’inauguration est prévue le 19 septembre.

Le Wadsworth Atheneum, un des plus anciens musées d’art américain, a fait l'objet d'une rénovation globale de 33 millions de dollars depuis cinq ans, qui a réagencé totalement ses cinq bâtiments historiques et augmenté de 27 % la surface d’exposition, indique le New York Times. L’objectif était de lutter contre les infiltrations d’eau récurrentes, de restaurer les bâtiments de style néo-gothique et néo-renaissance, et d’améliorer l'expérience du visiteur par une présentation moderne des œuvres. L’inauguration est prévue le 19 septembre.

En janvier 2015 le musée avait déjà dévoilé ses nouvelles galeries d’art moderne et contemporain fraichement rénovées, mettant en lumière des artistes comme Franz Kline, Sol LeWitt, Martin Puryear, Cindy Sherman, Kiki Smith, Kara Walker et Andy Warhol. L’espace d’exposition temporaire avait également été agrandi et rouvert en janvier.

Le cœur du musée, le Morgan Memorial Building, a bénéficié d’une restauration importante permettant la première réinstallation complète de la collection d'art européen depuis une génération. Ce bâtiment historique de style néo-Renaissance sera révélé en grande pompe le 19 septembre. Il présentera plus de 1 000 peintures, sculptures et objets d’art européens, dont la pièce phare sera la dernière acquisition du musée, L’autoportrait en joueuse de luth d’Artemisia Gentileschi. Un cabinet de curiosités mettra en vedette des objets du XVIIe siècle, rassemblés pour la plupart par le grand collectionneur J. Pierpont Morgan, combinés avec des spécimens d'histoire naturelle.

Fondé en 1842 par le collectionneur américain Daniel Wadsworth, ce qui en fait le plus ancien musée des Etats-Unis encore accessible au public, le Wadsworth Atheneum a ouvert deux ans plus tard avec seulement soixante-dix neuf peintures et trois sculptures. Aujourd'hui, la collection dépasse 50 000 œuvres d'art, résultat d'une politique d’acquisitions active. Parmi les chefs-d’œuvre du musée, la collection d’antiquités grecques et romaines et d’arts décoratifs européens de J. Pierpont Morgan, grand collectionneur et fondateur de la Morgan Library de New York, des peintures baroques et surréalistes de renommée mondiale, et un ensemble inégalé de paysages de la Hudson River School.

Le Wadsworth Atheneum avait connu un longue période de difficultés, faite de coupes budgétaires, de manque d’entretien et de l’abandon de deux plans d’extension successifs, qui l’avait laissé dans un état critique. En 2008, la nouvelle directrice Susan L. Talbott avait amené les membres du conseil et les donateurs potentiels dans les galeries d’exposition où l’eau suintait en de nombreux endroits pour leur faire prendre conscience de l’urgence des travaux à mener. Finalement la rénovation d’un montant relativement faible – 33 millions de dollars, largement financé par l’Etat du Connecticut a été lancée en 2010, et a reçu l’approbation d’autre institutions de la région, comme la Yale University Art Gallery.

Légende photo

Wadsworth Atheneum à Hartford dans le Connecticut aux Etats-Unis © Photo Daderot - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque