Mercredi 21 février 2018

Querelle de ministres pour la réouverture du musée National d’Irak

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 février 2009

BAGDAD (IRAK) [19.02.09] - Événement très attendu, la réouverture du musée National d’Irak n’est plus assurée en raison d’un désaccord entre le ministère du Tourisme et des Antiquités et le ministère de la Culture.

La réouverture du musée National d’Irak, annoncée par le ministre du Tourisme et des Antiquités irakien, est désormais incertaine, raconte le New York Times.

Estimant que cette décision était trop précipitée, le ministère de la Culture l’a annulée le 16 février, sans que soit annoncée une nouvelle date d’ouverture. Toutefois, un conseiller du ministre du Tourisme et des Antiquités a réaffirmé que la réouverture du musée était bien prévue pour le 23 février. Aucun des deux ministères ne semble prêt à céder.

« Nous allons utiliser tous les moyens légaux pour fermer les portes du musée afin de préserver notre héritage historique », a affirmé Jabir al-Jabiri, un haut-fonctionnaire du ministère de la Culture. Jabiri a décrit l’état actuel du musée comme un « grand entrepôt », une partie considérable des objets n’étant pas inventoriée.

Ce désaccord révèle la politique contradictoire de Nuri Kamal al-Maliki, l’actuel Premier ministre irakien, qui privilégie la protection et la préservation du patrimoine alors que la violence demeure un problème, malgré une diminution l’année dernière.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque