Mercredi 20 janvier 2021

Pompéi dans l’ombre d’Ostia Antica

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 octobre 2008 - 193 mots

OSTIE (ITALIE) [02.10.08] - A l’occasion des journées du patrimoine, le site d’Ostie, l’antique cité portuaire alimentant Rome, a dévoilé de récentes découvertes archéologiques, dont d’importantes fresques murales.

L’Italie fourmille de nombreux vestiges antiques, mais peu de sites peuvent prétendre égaler Pompéi, dont l’état de conservation est exceptionnel. Pourtant, le site de l’antique port d’Ostie a ouvert au public un quartier d’habitations, très bien conservées et décorées de grandes fresques murales. Probablement l’ensemble de fresques du II° et III° siècles ap. J.-C. le plus important.

Situé à 25 km à l’ouest de Rome, Ostie constituait le cœur de l’activité économique et marchande de Rome. Les nombreux chantiers de fouilles ont mis au jour plusieurs quartiers d’habitation, des boutiques et édifices publics et religieux. Mais ce sont surtout les nombreuses fresques découvertes et restaurées qui permettent au site d’attirer un nombre croissant de visiteurs.

Le site se heurte aux mêmes difficultés de conservation que Pompéi. Des mesures de protection des vestiges ont aussi été adoptées pour le préserver des effets du tourisme. Néanmoins, à l’inverse de Pompéi aujourd’hui menacé par d’importantes dégradations, Ostie limite le nombre de visiteurs journaliers.
[Source : New York Times]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque